1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Corne à poudre ,

Discussion dans 'Armes à feu et armes blanches' créé par Tourblanche, 19 Avril 2009.

  1. Tourblanche

    Tourblanche Compagnon

    Messages:
    2 215
    Inscrit:
    17 Octobre 2008
    Localité:
    Monterégie , Québec
    Corne à poudre ,
    telle qu'utilisées pas les compagnies franches de marine
    au XVIII e siècle , avec mécanisme de dosage .

    C'est plutot primitif comme usinage , un peu de filetage
    et beaucoup de travail a la lime .

    Les pièces métalliques proviennent , brut de fonte ,
    de " Rifle Shoppe " une firme américaine spécialisée
    dans la reproduction par moulage de pièces d'armes du XVII , XVIII
    et début XIX e siècle
    [​IMG]
     
  2. SULREN

    SULREN Compagnon

    Messages:
    1 926
    Inscrit:
    27 Janvier 2009
    Localité:
    Très proche de Toulouse, au Nord Ouest
    Corne à poudre ,
    Bonjour,
    Avec l'angle de prise de vue on a l'impression que c'est une corne à poudre pour recharger une bombarde de 20".

    Très bel objet et noble moyen de recycler les cornes de boeuf. C'est mieux que de les toréfier pour en faire de l'engrais.
    Les cornes à poudre qu'on vous vend aujourd'hui pour charger les répliques PN sont en tôle très mince. Comme cela, si le feu s'y met elles ne se transforment pas en grenade.
     
  3. Tourblanche

    Tourblanche Compagnon

    Messages:
    2 215
    Inscrit:
    17 Octobre 2008
    Localité:
    Monterégie , Québec
    Corne à poudre ,
    J'aurais du ajouter un objet qui donne l'échelle ....


    La corne avait l'avantage de fendre au lieu de se fragmenter , sur certains modèles civils , la parois est
    si mince qu'on peut voir la quantité de poudre restante
    en contre jour.

    Les poires a poudre de métal sont du XIX e .
     
  4. p-mick

    p-mick Compagnon

    Messages:
    1 112
    Inscrit:
    25 Février 2008
    Localité:
    Hettange-Gde 57330
    Corne à poudre ,
    Slt Tourblanche,
    Les betes avait de sacrées cornes et on utilisait au mieux les
    ressources disponibles.
    Mainteant on prefere les SS (shelved-solution) ou solution
    d'etagere en francais

    Dis donc tant que l'on est dans la poudre noire est ce que tu
    n'aurais pas un plan pour une batterie a silex ?

    @+
    pierre
     
  5. SULREN

    SULREN Compagnon

    Messages:
    1 926
    Inscrit:
    27 Janvier 2009
    Localité:
    Très proche de Toulouse, au Nord Ouest
    Corne à poudre ,
    Bonjour,
    Je confirme que dans le passé les bêtes avaient de sacrées cornes.
    La preuve:
    [​IMG]


    Au centre, c'est moi, lors d'un défilé de bizutage dans le centre de Toulouse, déguisé en Gaulois, il y a pas mal d'années (Photo Dépêche du Midi).
     
  6. Tourblanche

    Tourblanche Compagnon

    Messages:
    2 215
    Inscrit:
    17 Octobre 2008
    Localité:
    Monterégie , Québec
  7. p-mick

    p-mick Compagnon

    Messages:
    1 112
    Inscrit:
    25 Février 2008
    Localité:
    Hettange-Gde 57330
    Corne à poudre ,
    Slt Tourblanche,
    Le domaine est vaste disons revolution francaise et 1° empire,
    comme le Charleville ou encore (vade-retro-satanas) le brown-bess
    @+
    pierre

    b-bess96.jpg

    flintlock_charleville2.jpg
     
  8. Tourblanche

    Tourblanche Compagnon

    Messages:
    2 215
    Inscrit:
    17 Octobre 2008
    Localité:
    Monterégie , Québec
    Corne à poudre ,
    Cette période débute en France avec la réforme de 1766
    après la guerre de sept ans , des armes toujours plus
    costaudes , canon un peu plus court , canon monté a bracelet
    pour en faciliter l'entretiens . Les armes militaires deviennent
    très différentes des armes civiles. Le " Land Musket "
    qu'on appellera Brown Bess a partir de 1790 avait déa un peu
    cette silhouette mais son canon monté a tenons était déja
    dépassé .

    Ce type d'arme est la dernière génération a utiliser le silex , plusieures seront d'ailleurs converties à la percussion.

    Ces armes sont produites par forge , il y a peu d'usinage
    dans leur production.

    Pour une reproduction :

    Le canon peut être fabriqué au tour , a condition de trouver
    un tube mécanique d'un allliage convenable ( oui,oui , ça existe )

    La platine pourrait être fbriquée par usinage , mais ce serait
    beaucoup de travail et de temp perdu pour une démarche
    qui n'as rien d'historique , le plus simple est d'assembler
    des pièces brut de fonte , moulées sur des originaux .

    C'est disponible chez Rifle Shoppe ,
    http://www.therifleshoppe.com/
    http://www.therifleshoppe.com/(706).htm

    http://www.therifleshoppe.com/french_arms.htm


    Par contre , si tu choisissait un modèle d'avant 1760
    http://www.therifleshoppe.com/(795).htm

    la documentation est beaucoup plus abondante

    il existe même des plan a échelle 1:1

    http://www.trackofthewolf.com/(S(k4sqeq ... 55toguxej3))/categories/partDetail.aspx?catId=4&subId=38&styleId=141&partNum=PLAN-TULLE
     
  9. Tourblanche

    Tourblanche Compagnon

    Messages:
    2 215
    Inscrit:
    17 Octobre 2008
    Localité:
    Monterégie , Québec
Chargement...

Partager cette page