1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Conversion combiné Chester MF 42 B

Discussion dans 'Conversion de tours conventionnels' créé par alec61, 10 Mars 2013.

  1. alec61

    alec61 Apprenti

    Messages:
    65
    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Localité:
    orne
    Conversion combiné Chester MF 42 B
    Bonjour,

    J'ai réalisé la conversion de mon tour Chester en cnc en utilisant les produits SOPROLEC (carte de pilotage, drivers, moteurs pas à pas) ainsi que le logiciel GALAAD.

    Cette conversion a été réalisée dans le but de me simplifier la vie pour effectuer les tâches répétitives que nécessitent la plupart des usinages.

    Ce qui veut dire que je suis assez flemmard et que les méthodes employées tiennent plus du bricolage que de l'ajustage.

    Pour vous donner une idée de ce que vous risquez de voir, une vue de la "zone" de travail où le mot zone prend un sens particulier. :)

    [​IMG]


    Si ce sujet vous intéresse, je développe.
     
  2. guol64

    guol64 Modérateur

    Messages:
    1 973
    Inscrit:
    29 Mars 2009
    Localité:
    PAU
  3. alec61

    alec61 Apprenti

    Messages:
    65
    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Localité:
    orne
    Conversion combiné Chester MF 42 B
    Bonjour,

    Juste pour donner une idée de la réalisation.

    le même combiné après conversion:

    [​IMG]


    un amateur???
     
  4. alec61

    alec61 Apprenti

    Messages:
    65
    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Localité:
    orne
    Conversion combiné Chester MF 42 B
    Les éléments utilisés pour cette conversion sont:

    3 moteurs pas à pas NEMA 34 de 4,5 Nm M 86 HS 45

    2 drivers micro pas 50V 4,2A pour les Y et Z

    1 driver micro pas 50V 5,6A pour le X

    2 alimentations AL427 42V 7A 280W, une pour le X, une pour Y et Z.

    1 carte de commande interpcnc V1.4 SOPROLEC

    2 vis à billes (une de 16, une de 25) linearmotionbearing

    1 vis à billes de 16 sur mesure EXMACHINA

    Les paliers

    Le logiciel GALAAD

    Au départ, j’avais pris deux moteurs de 3,5Nm pour le Y et le Z, mais ceux-ci chauffaient jusqu’à atteindre 50 degrés en une heure, quels que soient les réglages de courant et même en restant immobiles, alors que les 4,5 Nm sont tout juste tièdes en une heure.


    J’ai testé tout le matériel dès réception :


    [​IMG]




    On dépouille la bête :



    [​IMG]



    Dégagement (brutal) des emplacements des paliers du X (perceuse, burin)


    [​IMG]
    [​IMG]
     
  5. alec61

    alec61 Apprenti

    Messages:
    65
    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Localité:
    orne
    Conversion combiné Chester MF 42 B
    Meulage du chariot du Y pour loger l’écrou à billes en bout de chariot: il n’y a pas la place pour le mettre sous le chariot.

    Attention, la queue d’aronde est très proche (2 mm)


    [​IMG]




    Ce qui impose que la vis à billes du Y dépasse sur l’arrière du combiné de la longueur choisie pour le déplacement du chariot.

    Ce n’est pas pénalisant en terme de place puisque le moteur dépasse déjà plus que la vis.




    Ne parlant pas suffisamment l’anglais pour commander en Chine des vis sur mesures, j’ai dû usiner moi-même des vis brutes.

    Chauffage au rouge pour les détremper, usinage, filetage.

    Seulement, mon tour n’étant pas assez large, j’ai dû recourir à une bidouille :

    J’ai utilisé la poupée mobile comme lunette fixe en remplaçant le palier d’origine par un palier en laiton au diamètre de la vis à usiner. Le palier étant bien graissé, çà tourne impec.


    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]




    Détail de la fixation de l’écrou du X. Le truc blanc avec des petits traits noirs est un bout de mètre métallique qui sert au calage de l’écrou.


    [​IMG]




    Petit intermède électricité :


    Pour me faciliter la vie, le matériel est fixé sur une planche de CTP, elle-même fixée au fond du coffret.


    [​IMG]

    [​IMG]


    De même, le coffret n’est pas fixé au mur, mais accroché à des pitons, ce qui permet de le déposer facilement pour intervention.
     
  6. alec61

    alec61 Apprenti

    Messages:
    65
    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Localité:
    orne
    Conversion combiné Chester MF 42 B
    Retour à la mécanique :

    Préparation du support d’écrou à billes du Y, contrôle alignement de la vis à billes sous le chariot du Y.

    Notez la pince à linge de réglage de position de la vis.


    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]




    Je vous avais dit que c’était du bricolage !


    [​IMG]

    [​IMG]



    Fin de la confection des supports d’écrou à billes et palier avant.

    21, 22, 23, 24, 26
    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]



    Pour éviter de se fatiguer…


    [​IMG]



    Support moteur du Y


    [​IMG]



    Support moteur du X

    [​IMG]



    Le y presque terminé


    [​IMG]



    Fraisage de logement de clavette pour la poulie du X (çà devient bon).


    [​IMG]



    Phase de tests X et Y, notez les pinces qui maintiennent ensemble les tresses de masse des câbles… bricolage…


    [​IMG]
     
  7. cefero

    cefero Ouvrier

    Messages:
    324
    Inscrit:
    15 Décembre 2007
    Localité:
    touraine
    Conversion combiné Chester MF 42 B
    salut, un post interessant. pas de probleme pour la "debrouille" tout le monde n'est pas ajusteur. j'attends la suite avec impatience. A+
     
  8. alec61

    alec61 Apprenti

    Messages:
    65
    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Localité:
    orne
    Conversion combiné Chester MF 42 B
    "La suite au prochain numéro"

    Pour l'instant, je sature et je commence a faire des c.....ies. :lol:
     
  9. guol64

    guol64 Modérateur

    Messages:
    1 973
    Inscrit:
    29 Mars 2009
    Localité:
    PAU
  10. alec61

    alec61 Apprenti

    Messages:
    65
    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Localité:
    orne
    Conversion combiné Chester MF 42 B
    L’opération conversion est restée en l’état pendant plus de deux ans, surtout par manque d’inspiration pour réaliser la motorisation de l’axe Z.

    Entre-temps, une vieille envie de doter mon combiné d’un moteur en triphasé et d’un variateur a refait surface.


    Deuxième intermède électricité


    Je commande un ensemble moteur électrique + variateur de fréquence MOTVAR_07_4P B3 chez Technic-Achat dont le moteur de 750W a les mêmes fixations et dimensions que le moteur d’origine.

    De plus, le variateur bien que ne payant pas de mine est doté de la plupart des fonctionnalités désirables. Il permet de convertir en basse tension les commandes marche, arrêt, inversion de marche, qui sont en 220V à l’origine.



    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]





    Pas de danger : c’est de la basse tension.



    Nouveau retour à la mécanique pour la partie qui me rebutait un peu : le Z.



    Vu la configuration du combiné, la solution qui s’imposait était la confection d’un ensemble vis / paliers fixé sur une base, elle-même fixée sur l’avant de la fraiseuse.



    Très pratique les tubes cuivre pour régler l’alignement des paliers de diamètre 10 et 12.


    [​IMG]



    Préparation de la zone d’accueil du système.


    [​IMG]




    Pour loger l’ensemble, il a fallu supprimer la poulie inférieure de la broche.



    [​IMG]



    Contrôle parallélisme des tubes et de la broche.



    [​IMG]




    Etape de la réalisation de la plaque d’entraînement d’embase de la broche.


    [​IMG]





    Le porte-outil est un porte-outil à changement rapide maison réalisé à partir de l’article « tour et tournage en modélisme » paru dans LOCO REVUE 589 à 596.


    La plaque d’entraînement est constituée de deux pièces de 7mm d’épaisseur soudées entre-elles.


    [​IMG]



    Repérage de l’emplacement des perçages à effectuer


    [​IMG]



    L’ensemble fixé.


    [​IMG]



    Vous remarquerez que j’ai rallongé la commande de descente fine du Z, car je compte l’utiliser pour certains perçages en retirant les quatre vis BTR du bas.


    La vis à billes du Z était trop courte pour être chauffée aux deux extrémités : çà détériorait l’état de surface dans une partie où l’écrou à billes circulait, ce qui explique ma commande de vis sur mesure.


    [​IMG]



    Découpe du capot de la fraiseuse et confection d’un support pour le moteur du Z.


    [​IMG]



    Autre vue.


    [​IMG]
     
  11. alec61

    alec61 Apprenti

    Messages:
    65
    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Localité:
    orne
    Conversion combiné Chester MF 42 B
    Comme le disait "pailpoe" dans son sujet de numérisation de tour Habegger table croisée schaublin

    "il y a pas foule"

    Soit le sujet n'intéresse pas grand monde, soit mes explications sont tellement claires, complètes
    et précises qu'elles n'appellent aucune question. :lol: :lol:
     
  12. guol64

    guol64 Modérateur

    Messages:
    1 973
    Inscrit:
    29 Mars 2009
    Localité:
    PAU
  13. forkboy

    forkboy Ouvrier

    Messages:
    409
    Inscrit:
    22 Octobre 2007
    Localité:
    Lyon
  14. alec61

    alec61 Apprenti

    Messages:
    65
    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Localité:
    orne
    Conversion combiné Chester MF 42 B
    Salut aux "reluqueurs" silencieux. :-D

    Petit retour sur la numérisation.

    J’avais trouvé sur le net un vendeur de poulies /courroies qui proposait du matériel dont le profil des dents de poulies était rectangulaire, seulement, les dents des courroies fournies étaient moins larges que les creux des dents de poulies, ce qui donnait une imprécision de plusieurs dixièmes de mm selon le glissement de la courroie.

    Ne faites pas comme moi, çà vous évitera l’usinage particulièrement fastidieux de six rainures de clavettes en plus du prix du matériel. :cry:

    J’ai donc dû remplacer les six poulies et les trois courroies par des HTD (CONTITECH pour les courroies) qui elles, de par leur profil de dents en demi rond ne peuvent pas glisser.

    En haut, la courroie noire de profil HTD.


    [​IMG]



    Ce n’est pas le tout de présenter un combiné modifié, il faut aussi parler du résultat obtenu.


    Première expérience en usinage long en fraisage.

    Usinage d’une rainure de 4cm de long, 15 mm de large et 12 mm de profondeur en 48 passes de 0,25 mm dans de l’acier doux.

    Temps passé 50 minutes

    Température du moteur du X (le plus sollicité) 33 degrés.

    Température du moteur du Z 28 degrés.

    Température du moteur du Y (qui n’a presque pas bougé) 28 degrés.

    Cà peut paraître un peu long, mais le but de cet essai est de prouver qu’on peut usiner de l’acier sur ce genre de combiné avec une précision acceptable sans recourir à l’arrosage.

    En arrosant, on pourrait sûrement diviser le temps d’usinage par deux, mais là on atteint les limites imposées par la rigidité de la machine : ce n’est pas une fraiseuse d’une tonne ou deux.

    L’objectif fixé par cette conversion est atteint : « supprimer les tâches répétitives nécessitées par la plupart des usinages ».

    J’ai fait une vidéo de cet usinage, mais elle est tellement pourrie que je n’ose pas la mettre sur youtube.
     
  15. bruntch

    bruntch Apprenti

    Messages:
    213
    Inscrit:
    16 Mai 2010
    Localité:
    12
    Conversion combiné Chester MF 42 B
    je fais parti de ceux qui sont surtout observateur , d'autant plus que mon petit combiné ressemble au tien (fartools tdm 400)donc forcement tes modifs m'interresse .
    la petite vidéo , ca serait un + , allez .........
     
Chargement...

Partager cette page