contrebatteur de moissonneuse batteuse

Discussion dans 'Divers' créé par maitrefred, 10 Février 2010.

  1. maitrefred

    maitrefred à définir

    Messages:
    447
    Localité:
    VENDEE
  2. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau pilier

    Messages:
    5 729
    Localité:
    Près de Rouen
    bonjour,
    c'est intéressant, mais cette pièce sert à quoi ?
     
  3. mekratrig

    mekratrig pilier

    Messages:
    1 109
    Localité:
    Moyenmoutier (88-F)
    Bravo ! Y'a quand même du potentiel chez les Européens !
    Attends-toi à une copie sino-taïwano-philipo-japonaise sous peu !
     
  4. Celestin

    Celestin à définir

    Messages:
    465
    Localité:
    environs de Metz (57)
    Bonjour,

    En fait lorsque la matière monte dans la machine après avoir été coupée, la première chose qu'elle rencontre c'est le batteur (qui fait 90% du boulot dans une moissonneuse) Le contre batteur réalisé par Maitrefred "colle" sur environ 120° (à une distance réglable suivant la céréale à battre) au batteur et la matière centrifugée par le batteur passe au travers du contre-batteur qui "filtre" ainsi la paille et le grain.
    une belle animation que l'on peut voir Ce n'est pas la même marque de matériel mais le principe est le même.
    D'après l'écartement des fils je dirais que ce contre batteur est utilisé pour du maïs, me trompe-je..... :???:
    Célestin
     
  5. maitrefred

    maitrefred à définir

    Messages:
    447
    Localité:
    VENDEE
    C'est la pièce maitresse du moissonneuse-batteuse, elle se trouve en 7 sur le lien
    http://www.encyclopedie-gratuite.fr/Def ... tteuse.php

    Le battage lui consiste à détacher les grains de la tige ou de l'épi. Pour effectuer cette opération la plupart des machines utilisent un batteur et un contre-batteur. Les batteurs est un cylindre qui a des petits bras nommés "battes" tandis que le contre-batteur est un genre de grillage qui entoure le dessous des cylindres. Pour se faire les tiges entrent entre le cylindres et le contre-batteur ce qui a pour effet de créer un frottement et ainsi de faire en sorte que les grains se détachent de la tige et de leurs épis sans toutefois les écraser ou les endommager. Quasiment 90% des grains passent au travers de la grille du contre-batteur et partent vers l'unité de nettoyage tandis que les résidus (paille et grains non-battus) sortent à grande vitesse au bout du contre-batteur dans le tire-paille. Ces résidus sont ensuite envoyés vers des séparateurs.

    L'objectif de mon montage est de pouvoir le changer sans déposer la coupe et le convoyeur (1 heure au lieux de 2 jours :wink: )car suivant que l'on fasse du blé ou du maïs l'écartement des fils et leurs grosseurs n'est pas la même.
     
  6. maitrefred

    maitrefred à définir

    Messages:
    447
    Localité:
    VENDEE
    Très belle animation :-D

    Et pour l'écartement des fils, non c'est pour du blé, mais le modèle correspond à ce qui qui se fait en général (trop écarté aussi d'après des spécialistes), donc il y en a un autre jeux en chantier avec un écartement de 6 mm

    La machine en action:
    http://www.youtube.com/watch?v=SWpZKCUrC4E
     
  7. Celestin

    Celestin à définir

    Messages:
    465
    Localité:
    environs de Metz (57)
    :oops: :wink:
    Toute l'efficacité de cette pièce maitresse réside dans sa rigidité.
    Sur le 6mm en projet, prévois tu la possibilité de retirer un fil sur deux ?
    En tout cas belle réalisation, chapeau.
    Célestin
     
  8. Zizirider

    Zizirider habitué

    Messages:
    99
    C'est parti : batteur a riz !! :lol: :wink:

    C'est clair que les NH sont plus pratique pour retirer le convoyeur, y'a les fix' pour un relevage :wink:
     

Partager cette page