1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Construction Laser CO2

Discussion dans 'Machines laser' créé par ctoutmoi, 10 Mai 2010.

  1. ctoutmoi

    ctoutmoi Ouvrier

    Messages:
    479
    Inscrit:
    15 Janvier 2008
    Localité:
    Cabries (A côté d'Aix en Provence...)
    Construction Laser CO2
    Salut,
    Je me suis laissé tenté il y a quelques mois par une graveuse laser Co2 aux normes CE (China Exported) :smileJap:
    Vu de la bête 8-)
    [​IMG]

    Je voulais créer ce post pour rassembler un maximum d'informations techniques et diverses pour ce genre de machine que l'on peux trouver aux allentours de 2000€ neuf. Pour ma part, je l'ai trouvée en occas sur la bay. J'éspère que cela profitera à ceux qui veulent se lancer dans le monde de la gravure/découpe au laser.

    Voici quelques données techniques la concernant :
    A completer...
    Le rayon est invisible à l'oeil nu (bande des 10,6um) on peux trouver des lunettes de protections en tapant sur google : 10600nm 10.6u CO2 Laser Eyes Protection par ex.

    Les optiques sont très chères donc à manipuler avec soin (pas comme moi :lol: ) J'ai nettoyé la lentilles avec un cotton tige (normal) avec du produit lave vitre :oops: voici le résultat :
    Une partie du traitement de surface est partie et la réfléctivité du mirroir à chuté et à considérablement chauffé le verre pour l'éclater. Donc si le revêtement est touché, ne plus l'utiliser.
    [​IMG]


    Je me suis mis en quête de trouver un mirroir de 20mm au meilleur prix. J'ai appris qu'il y avait plusieurs traitements de surface :
    _ Couche réfléctive Gold (Or) convenant pour des lasers <40W (+€)
    _ traitement SI <80W (++€)
    _ Traitement MO (Molybdenum) 60 à 120W (+++€) Exemple

    Donc en attendant de commander mon miroir, j'en ai profité pour démonter la bête. J'ai été stupéfait lorsque je suis arrivé à la carte de contrôle. Les chinois sont les premiers à voler les brevets, idées et à pratiquer le reverse ingenieurie pour fabriquer un model identique à bas prix et à nous le revendre. Tous les composants ont été poncés pour que l'on ne sache pas quel circuits ils ont utilisés. Lamentable :smt068
    Ces en tous cas une ancienne carte en logique câblé et portes logiques vu le nombre de CI.

    [​IMG]


    Je crois reconnaitre 2X L298 avec ses 2X2 résistances de contrôle de courant.
    [​IMG]


    Cette carte présente un défaut majeur lors de son utilisation:
    Impossible d'arrêter le programme une fois lancée sans éteindre l'alim. générale. Sa mise en oeuvre et complexe et pas de notice fournit avec Positionnement des 2 cavaliers S1 et S2 en haut à gauche. A quoi servent ils ? Je pense que je vais prochainement la remplacer par une carte comme celle ci par ex.

    Carte d'alimentation basic (5V régulé par une 7805 (max 1A) et une sortie 24V ( 7824 max 1A) Il ne faut pas ésperer conserver la carte si l'on veut modifier les moteurs pas à pas.
    En haut à droite (rectangle blanc)se trouve l'optocoupleur de commande pour l'activation du faiseau laser. (logique négative)
    [​IMG]


    La carte de puissance avec son transfo HT.
    [​IMG]


    Une petite vue sur l'optique :
    [​IMG]


    Trouvez vous ce sujet pertinant ? Combien sommes nous à utiliser ce genre de laser d'amateur ? Des découvertes ?
     
  2. PsykoK

    PsykoK Compagnon

    Messages:
    1 704
    Inscrit:
    5 Juin 2007
    Localité:
    Village neuf
    Construction Laser CO2
    Slt,

    un petit astuce pour pouvoir tenter de relever les ref des composants ... passer un coup d'acétone avec un coton et parfois en réflexion on arrive a relire les ref.

    J'ai deja pu tester cette méthode sur mon dac ou les ref ont été efface ou disparue avec le temps.

    @++
     
  3. JKL

    JKL Compagnon

    Messages:
    1 995
    Inscrit:
    1 Avril 2008
    Construction Laser CO2
    A la vue des dispositifs qui servent à régler les optiques je ne me fais pas d'illusion sur le reste de l'ensemble. Je ne sais pas si même on en a pour son argent.
    Le top pour la réalisation du miroir à l'arrière de la cavité ainsi que pour la fenêtre semie-réfléchissante de devant c'est le traitement multi-couche.
    Le coup de l'effacement des références des composants est tout autant pour le personnel de l'usine que pour les services de copiage des concurrents. Justement à propos de traitements sous vide de l'optique j'ai connu un industriel qui mettait à disposition des manipulateurs des flacons de produits avec simplement les lettres A,B,C,D pour les différencier afin d'éviter que les secrets de fabrication ne partent en même temps que le personnel qui venait à démissionner. Elémentaire mon cher Watson.
     
  4. ctoutmoi

    ctoutmoi Ouvrier

    Messages:
    479
    Inscrit:
    15 Janvier 2008
    Localité:
    Cabries (A côté d'Aix en Provence...)
    Construction Laser CO2
    Exemple d'une découpe de PMMA ep 5mm en passe de 1mm. J'obtiens un bord bien lisse et net en dessous (T) mais avec un 'arrondi' sur le dessus (R). La table étant à hauteur fixe et par conséquent la distance focal ne peut varier.
    [​IMG]


    Est ce que sur les laser pro, la table en Z varie lors des passes successives ? J'ai dans la tête de reconstruire en réutilisant certains composants :
    _ modification de la surface de travail 800 X 500( actuellement 180 X 200mm)
    _ Réaliser une table à hauteur variable en Z
    _ Remplacement de la carte de contrôle par une 3 axe + bit de validation du laser. Le 3° axe me servirait pour un axe rotatif. (Gravure sur verre par exemple)
    Réaliste ou utopique ? Quelqu'un s'est il lancé dans une telle conversion ou est il plus rentable d'en racheter une ?
     
  5. Nico91

    Nico91 Compagnon

    Messages:
    2 704
    Inscrit:
    9 Mai 2009
    Localité:
    Essonne
    Construction Laser CO2
    Ben sur une table laser Pro, y'a de la puissance donc en général du 5mm c'est du beurre et ça se coupe en une passe !!! il y a donc moins de problème de distance focale
     
  6. yoyoyia

    yoyoyia Ouvrier

    Messages:
    447
    Inscrit:
    24 Novembre 2007
    Localité:
    Cannes 06
  7. ctoutmoi

    ctoutmoi Ouvrier

    Messages:
    479
    Inscrit:
    15 Janvier 2008
    Localité:
    Cabries (A côté d'Aix en Provence...)
    Construction Laser CO2
    J'ai enfin passé commande de la carte de contrôle et puissance.

    Un driver à base de TB6560 avec micro pas jusqu'à 1/16.
    [​IMG]


    j'ai aussi craqué pour un contrôleur autonome DSP :roll:
    [​IMG]


    Quelques miroirs de rechange, un voltmètre 100mV pour le contrôle de la puissance et une paire de lunette adaptée.
    Y à plus qu'à être patient maintenant et ça va être dure :lol:
     
  8. Normandtech

    Normandtech Apprenti

    Messages:
    194
    Inscrit:
    10 Octobre 2007
    Localité:
    Avry-sur-Matran / Suisse
  9. ctoutmoi

    ctoutmoi Ouvrier

    Messages:
    479
    Inscrit:
    15 Janvier 2008
    Localité:
    Cabries (A côté d'Aix en Provence...)
  10. Rebus

    Rebus Ouvrier

    Messages:
    336
    Inscrit:
    18 Juin 2007
    Département:
    83
    Construction Laser CO2
    Bonjour,

    Les microprocesseurs sur la carte mère me paraissent être des membres de la famille 8051 (position du quartz).

    Cordialement.
     
  11. HoloLab

    HoloLab Compagnon

    Messages:
    624
    Inscrit:
    27 Mai 2007
    Localité:
    Oise (entre Chantilly et L'Isle Adam)
    Construction Laser CO2
    Salut,

    super, c'est toujours magique un laser (bon là je ne suis pas très objectif...) !

    Sur ces machines, tout est vraiment de qualité super réduite, mais ça marche quand même. Le laser est donné pour 250 heures de fonctionnement par le constructeur du laser (évidemment pas celui de la machine...) et un laser de 100W CW est touchable pour environ 250€ en Chine, soit 1€ de l'heure.

    Ton laser est-il continu ou pulsé ? Je pense plutôt à un pulsé, mais on ne sait jamais avec les Chinois...

    Quelle est la surface de travail ?

    Pour les miroirs, les Cu protégés molybdènes sont increvables, on peut les nettoyer avec son mouchoir de poche sans craindre de les rayer. Par contre, leur ennemi n°1 est l'humidité. Un fois j'ai tout un lot qui est parti à la benne car stocké dans une boite en carton dans une armoire métallique : complètement piqués. Il faut les stocker avec des sachets dessicants et éviter le point de rosée sur le chemin optique (le mieux c'est un chemin complètement capoté avec circulation de gaz sec). Le bout de verre avec un flash d'or qui part au moindre frottement, c'est pas un composant optique, c'est un essai de labo !

    Bon amusement !

    @+
    Dernier truc, fais gaffe avec la THT du tube, ça ne pardonne pas.
     
  12. ctoutmoi

    ctoutmoi Ouvrier

    Messages:
    479
    Inscrit:
    15 Janvier 2008
    Localité:
    Cabries (A côté d'Aix en Provence...)
    Construction Laser CO2
    J'avoue que je savais qu'Hololab allait passer sur ce post et en suis heureux :prayer: J'ai découvert tes réalisations et en suis toujours admiratif. Je découvre les joies du Laser et je boie tes conseils comme de l'eau. N'hésite pas à intervenir stp. (Cela est vrai !)

    La Haute Tension, ça ne pardonne pas, je tenterais de prendre d'infinis précautions. Si je ne post plus au bout de 3 mois, appelez le 18 :lol:

    Parenthèse faîte, désolé, j'ai commandé mes miroirs avec revêtement SI, le MO cela faisait quand même chère pour un rétrofitage. Cela sera je l'éspère mieux qu'un rêvetement basic Gold... A voir
     
  13. j-nc

    j-nc Nouveau

    Messages:
    46
    Inscrit:
    16 Mai 2010
    Localité:
    49
    Construction Laser CO2
    les miroirs peuvent se nettoyer avec un coton tige et de l'acétone, en roulant le coton sur le miroir surtout ne pas frotter risque de rayure.
    la plus part des petite source laser CO2 sont pulsées (on dit aussi RF radiofréquence)
     
  14. HoloLab

    HoloLab Compagnon

    Messages:
    624
    Inscrit:
    27 Mai 2007
    Localité:
    Oise (entre Chantilly et L'Isle Adam)
    Construction Laser CO2
    Salut,

    Je ne connaissais pas le truc du coton qui roule. J'ai toujours utilisé le papier optique (Kodak ou autre), imbibé et translaté à la vitesse du front d'évaporation. Je déconseille l'acétone car il subsiste des résidus gras. Il vaut mieux utiliser de l'éthanol (pur, difficile à trouver), ou mieux mais plus cher, de l'alcool isopropylique.

    C'est la seule méthode fiable pour ne pas laisser de traces sur une optique. Et croyez moi, à 20kW (20 000W !) sur des lentilles de 25mm de diamètre, un pouillème de quart de soupçon de demi poussière et la lentille dit ouf en quelques secondes !

    Dès que j'ai 1 heure, je fais une petite vidéo pour montrer comment faire.

    Les petits lasers chinois que j'ai vus sont exités en DC, mais peut-être que pour les machines à graver, ils se payent le luxe de pulser. Je ne connais pas bien l'utilisation de ces petits CO2 (par contre je connais bien le YAG pulsé et Q-switché <400W et les lasers CO2 et YAG CW/pulsés jusque 20kW).

    Je penses que tu mélanges "pulsé" et "excité RF". La RF est une méthode pour transférer l'énergie au gaz lasant (la plupart du temps sans contact plasma/électrodes, ou au travers d'une couche de céramique). Généralement, on emploie la bande des 13.56/27.12MHz qui est libre pour l'industrie. Le rendement est plus faible, mais la stabilité de la décharge est meilleure et la durée de vie augmentée.

    Le mode pulsé est soit :
    - une modulation à une fréquence de quelques dizaines de kHz au plus. La principale utilisation est en RF, où il est alors plus facile de moduler la puissance en PWM à partir d'un oscillateur RF commandé en tout ou rien.
    - une modulation du gain de la cavité laser de manière à produire des impulsions dont la puissance crête est bien supérieure à la puissance nominale du laser. On peut ainsi faire de l'ablation (évaporation) ou travailler des pièces qui sont sensibles à la chaleur.

    En espérant avoir éclairé les lanternes de tous avec des propos cohérents !!!

    @+

    PS : aujourd'hui c'est le cinquantième anniversaire de la découverte du laser, ça se fête. Tiens, je vais aller au frigo me sortir une ou deux bières à défaut de champagne.
     
  15. JKL

    JKL Compagnon

    Messages:
    1 995
    Inscrit:
    1 Avril 2008
    Construction Laser CO2
    Moi ma préférence va pour l'alcool méthylique mais la première chose à déterminer c'est si les couches minces sur vos optiques vont supporter d'être nettoyées. Certaines sont si fragiles qu'il va se produire des filoches invisibles à l'oeil nu. En tous les cas la première précaution à prendre c'est de mettre soit des gants en latex ( gants de chirurgiens ) DETALCQUES ou au minimum des doigts de gants en latex ( on les jette après chaque usage) et on en met sur les deux mains car il est capital que le sébum des doigts ne puisse polluer l'alcool. Si la couche est très dure et solide après l'alcool on hale sur la pièce et on essuie avec un coton hydrophile propre. Du temps du FREON on nettoyait l'optique avec et surtout on finissait en sortant la pièce du bac de solvant bouillant en traversant la zone de condensation de la vapeur de sorte que la pièce sortait parfaitement sèche et sans aucun contact après avoir reçu le ruissellement du fréon parfaitement propre puisque venant d'être distillé.
    Le grand art du nettoyage de l'optique était/est pratiqué par l'opticien qui doit faire une adhérence moléculaire.
     
Chargement...

Partager cette page