1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

conception et fabrication d'une fraiseuse portique

Discussion dans 'Projets de fraiseuse et portique d'usinage CNC' créé par 10co, 1 Avril 2007.

  1. 10co

    10co Apprenti

    Messages:
    170
    Inscrit:
    6 Novembre 2006
    Localité:
    69
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    Allez comme promis voici le début de notre aventure CNC.

    En aout 2005, en discutant avec un collégue de travail, nous venons à parler de CNC amateur. Il m'apprend que l'on peut trouver des cartes et des moteur PAS à Pas qui permettent de piloter une machine CN avec un PC.

    Lui veut terminer la fabrication de sa loco à vapeur et moi je souhaite travailler le bois et l'alu.

    Aprés quelques dizaine d'heure de recherche sur le web, nous décidons de voir ce qu'il existe comme machine en premier prix. Nous visitons charly robot, et par le biais de mes enfants nous allons voir les fraiseuses qu'il ont au collége (machine micrelec de mémoire). Leur prof de techno nous indique que dans un mois il y a le salon éducatel (destiné aux enseignants).
    En septembre, lors du salon, nous voyons donc ISEL, charly robot, micrelec et sigea.

    Vu les tarifs, nous décidons de chiffrer le cout d'une fabrication, nous arrivons à un montant similaire mais pour une machine acier avec un volume de travail 8 fois plus important et certainement plus rigide.

    à noter que mon collégue a accés à une fraiseuse et un tour (des vrais, enfin des gros quoi).

    L'étude en CAO commence en octobre


    à suivre

    0 ensemble.jpg
    ↑  la vue d'ensemble
     
  2. 10co

    10co Apprenti

    Messages:
    170
    Inscrit:
    6 Novembre 2006
    Localité:
    69
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    suite descriptif de la machine

    Je fais détaillé ça évitera les questions et un sujet trop décousu. (je vous laisse le soin de corriger les fautes ! ! )

    J'ai oublié de le dire au début mais nous allons contruire 2 machines (une pour chacun).

    La machine sera une 4 axes.
    courses initialement:
    X 900
    Y 600
    Z 250

    suite à la conception aux appros dispo et à une erreur de ref sur les vis à billes et à la garde sur les fins de course il reste:
    X 810
    Y 555
    Z 213

    du fait du 4iéme axe, comme nous voulons pouvoir brider des piéces plus grandes que la table et pour une meilleure rigidité nous choisissons le type portique mobile.

    le bati est en tube mecanosoudé (TIG) de 80 épaisseur 3
    la poutre du Y est en tube de 35 d'épaisseur 5 (au début c'était 3 mais pb d'appro).

    les guidage sont des patins à billes (4 par axes) de marque HEPCO.
    les vis à bille (sans jeu) diamétre 16 pas de 5 de marque HEPCO.

    Moteurs oriental motor 400 pas par tour couple de maintien de 1.75 Nm (taile 56 , bipolaire en //, 3 A / phases).

    carte CN:

    CNC4AU de TECHLF.

    Drivers:

    Gecko G210 (la carte de puissance de TECHLF ayant tardée à sortir et le taux $ / € plutot favorable)

    Pilotage:

    Nous choisissons galaad de part sa compatibilté avec la carte techlf , ses fonctionalités et aussi par ce que c'est en français (mon collégue n'est pas franchement bilingue).

    alimentation: (Radiospare)

    un transfo torique 50 V 20 A.
    redresseur et condo (22000 µF)
    ça donn du 75 Volt hyper continu (on ne voit rien à l'oscillo)

    un transfo de PC pour les quelques relais.
    L'armoire c'est de la récup ainsi que les borniers.

    Broche:

    moteur triphasé 3 000 tr de 550W
    variateur telemecanique ATV11 (alim en 220 :lol: )
    la partie porte outil est basé sur un porte pince Otelo.

    Environ 200 heures de CAO, et en février l'étude est finie.

    on finalise les devis et on commande le matos.



    à suivre

    Copie de 00 broche.jpg
    ↑  broche en coup
     
  3. 10co

    10co Apprenti

    Messages:
    170
    Inscrit:
    6 Novembre 2006
    Localité:
    69
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    suite

    armoire electrique.

    ça c'est la version mise au point sur la table du garage.


    aprés montage sur la machine que de PB.

    En fait nous avions des parasites ! Ce n'était pas une bonne idée de faire passer les cable de puissance des moteurs avec les cables des fins de courses. mais bon nous sommes des mécanos, pas des des électroniciens.

    lors de la mise en route les axe partaient faire les origines mais une foi en + et une foi en -.
    en cours de déplacement le sens changeait ou les axes s'arrétaient !

    Alors reméde de cheval (pas bon pour le budget) tout recabler en passant tout le cablage de commande en fil blindé.
    la carte CN est placé dans un boitier alu et tout les cables de commande viennent dans cette boite à un bornier.

    par contre quelle galére de cabler dans l'armoire, enfin probléme résolu.


    Voila la suite le week end prochain.

    Le bétissier:
    tellement pressés de voir les premiers copeaux, que dés que la broche a été montée on y est allé, mais bon . ..
    lors du premier essai d'usinage 0.2 dans un vilain bout d'aglomérré, nous avons trouvé la coupe pas terrible.
    on change de fraise et on tente une plongée, Zut ça fume, mais vraiment, une machine CN de pyrogravage, :eek: :eek: !
    Une grosse sueur froide !


    quand ça tourne à l'envers, ça coupe mal, trés mal :oops: :oops:

    1 armoire electrique.jpg
     
  4. Pierreg60

    Pierreg60 Compagnon

    Messages:
    2 590
    Inscrit:
    1 Novembre 2006
    Localité:
    F-57700 Moselle
  5. 10co

    10co Apprenti

    Messages:
    170
    Inscrit:
    6 Novembre 2006
    Localité:
    69
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    suite

    mécanosoudure:

    pour faciliter l'assemblage, nous placons des centreurs sur chaque tube. Le tube perpendiculaire est rentré un peu sérré.

    ça peu paraitre long, mais par contre que de temps gagné lors du montage, les tubes tiennnent tout seuls !

    en gros 2 semaines à 3 pour les débits, dressage des bouts de tube à la fraiseuse, assemblage et soudure (pour 2 machines).

    (désolé les photos sont dans l'ordre invers)

    5 poutre Y.jpg
    ↑  poutre du Y finie


    4 assemblage.jpg
    ↑  assemblage


    3 centreur avant assemblage.jpg
    ↑  vue des centreur
     
  6. Manu369

    Manu369 Ouvrier

    Messages:
    397
    Inscrit:
    5 Novembre 2006
  7. 10co

    10co Apprenti

    Messages:
    170
    Inscrit:
    6 Novembre 2006
    Localité:
    69
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    suite

    les 2 batis sont donc terminés et les poutres du Y aussi.

    les 2 poutres partent à l'usinage des supports pour les patins et les rails.

    pas de fraiseuse assez grande disponible donc soustraitance (à prix d'ami).

    Seul souci avec la mecanossoudure (même au TIG) c'est que ça travaille !

    le tube qui supporte un des rails du X est déformé, nous rattrapons la rectitude en ajoutant 2 pieds qui prennent appui sur le tube inférieur.
    - réglage à la régle (rail de guidage de rectifieuse récupéré lors de la maintenance de la rectif.
    - le réglage se fait avec les 2 cric, on mesure l'épaisseur de la cale à placer sous le tube et Hop.

    7 les soeurs jumelles.jpg
    ↑  les 2 batis soudés


    8 réglage de la rectitude.jpg
    ↑  rattrapage de la rectitude
     
  8. 10co

    10co Apprenti

    Messages:
    170
    Inscrit:
    6 Novembre 2006
    Localité:
    69
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    suite

    réglage du parralélisme des 2 rails du X:


    Les rails font 1 200 mm de long et sont distants de 950 mm.

    voir la photos pour comprendre les explications:

    le rails de gauche est monté sur une platine horizontale réglable dans le plan horizontal.

    le rail de gauche est monté sur un rond de stub, qui lui même est monté sur une platine réglable dans le plan vertical.

    le stub peut tourné (avant blocage) afin d'être dans le même plan que le rail de gauche.

    les préréglage sont fait au niveau de précision pour trouver le réglage de la hauteur du rail de droite.
    puis nous avons monté la poutre du Y avec ses patins,

    l'ensemble s'est auto dégauchi et nous avons procédé par serrage successifs.

    Comme on peut le voir il n'y a qu'une vis à bille (cercle sous la fléche verte). certes ce montage est anti mécanique, mais ça marche ! les patins donnent suffisament de rigidité.
    en bloquant le coté vert, et en poussant d'environ 30 KG du coté orange, on a mesuré 0.03 mm de flexion seulement.

    EDIT:

    les patins sont du type "légére précontrainte", avec 70 Kg de charge sur la poutre (une personne), il faut 4 à 5 kg de traction pour le démarrage et 3 Kg en "croisiére", et se sur toute la course, le // ne doit pas être mauvais !

    reglage rails du x.jpg
     
  9. 10co

    10co Apprenti

    Messages:
    170
    Inscrit:
    6 Novembre 2006
    Localité:
    69
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    je confirme, mon collégue est trés doué ! ! !

    avec une pienture martelée, on ne les voit plus ! (domage car elle sont vraiments nikels)
     
  10. Pierreg60

    Pierreg60 Compagnon

    Messages:
    2 590
    Inscrit:
    1 Novembre 2006
    Localité:
    F-57700 Moselle
  11. romteb

    romteb Administrateur

    Messages:
    1 908
    Inscrit:
    23 Octobre 2006
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    SU-PER-BE

    J'apprecie d'autant plus que pour avoir fais une structure soudée en tube d'acier, je sais a quel point obtenir un bon equerrage et une bonne precision demande une minutie de fou, surtout que la soudure fait travailler le metal...
     
  12. 10co

    10co Apprenti

    Messages:
    170
    Inscrit:
    6 Novembre 2006
    Localité:
    69
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    et oui romteb la soudure ça travaille.

    même avec le plus grand soin la poutre du Y a 2 mm de voile, c'est peu vu le nombre de soudure même au TIG.

    Alors i lfaut prévoir du réglage ou de l'usinage. Et si on usine il faut surtout ne pas contraindre lors du bridage sinon . .
     
  13. taramop

    taramop Apprenti

    Messages:
    206
    Inscrit:
    12 Mars 2010
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    Bonsoir à tous

    Je refais montée ce sujet que je n'avais pas encore vue, car je trouve le système de réglage des rails du Y superbement astucieux et la façon de corrigé la déformation due à la soudure( avec les vérins) toute autant.
    L'assemblage du batit aussi avec ces entretoises vissées
    Le portique x quand à lui respire la solidité et la rigidité.
    Si 10co pouvait nous montrer l'état d'avancement (ou de finition) du projet ce serait sympat

    a+++ daniel
     
  14. 10co

    10co Apprenti

    Messages:
    170
    Inscrit:
    6 Novembre 2006
    Localité:
    69
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    déterrage

    salut,

    En effet le post date un peu, 3 ans déja.

    La machine est bien finie (enfin non ce n'est jamais fini, il y a toujours une bricole à ajouter ou améliorer),

    La dernière astuce était d'usiner les 6 plots d'appui de la table (en bleu sur l'image du premier message) avec la machine elle même afin d'assurer un bon parallélisme entre la surface de la table et le déplacement des axes.

    elle fonctionne plutot bien et m'a permis de faire quelques piéces voir sur http://www.belkino.fr, que ce soit du 3D ou 2D.

    J'ai travaillé essentiellement du bois et plastique.
    Dans l'alu ça passe mais il faut être trés humble en profondeur de passe et avance. 0.4 et 0.05 par dent, surtout que je n'ai pas de système de lubrification.

    Il y a 1 an et 1/2, j'ai remplacé la broche maison (6 000 tr/mn maxi) qui chauffait trop par une electrobroche ELTE de 1.5 KW.

    une petite video (qui date un peu) http://www.dailymotion.com/video/x46yd1_axe-motion-pulsemaker-by-e-bermond_tech#from=embed.

    voila si çà peut donner des idées . . .

    a +

    usinage plots 005.jpg
    ↑  usinage des plots


    fraiseuse 028.jpg
     
  15. ordinerf

    ordinerf Compagnon

    Messages:
    3 990
    Inscrit:
    15 Février 2008
    Localité:
    aube
    conception et fabrication d'une fraiseuse portique
    mon avis :)
    sur l'ensemble c'est très bien, machine robuste et très bien étudiée.
    par contre le chassis mécano soudé la je tic beaucoup :???:
    d'autant plus que des centreurs ont été réalisé alors qu'un chassis boulonné aurait évité bien des soucis de réglages.
    par contre j'adore l'usinage des plots, c'est excellent et tout à fait ce qu'il faut faire, je souhaite juste que le chassis ne va pas bouger après une saison d'hiver sinon faudra ré-usiner les plots :???:
     
Chargement...

Partager cette page