1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Compression de l'oxygène

Discussion dans 'Air comprimé, pneumatique, pompe à vide' créé par MARECHE, 8 Mai 2015.

  1. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 122
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Compression de l'oxygène
    Bonjour,
    Je suis en train d'étudier la possibilité d'acheter un générateur d'oxygène médical d'occasion, ces engins donnent 3 ou 5 l/mn, ca suffit pour un petit chalumeau mais pas pour un gros, donc il serait souhaitable de stocker le gaz produit, qui fait quand même plusieurs m3/jour à pression modérée 10 bars. C'est éminemment dangereux, des précautions doivent être prises, extrême propreté, pas de matières organiques à part les perfluorés et les huiles fomblin (250 roros le petit flacon), vitesse faible des gaz, température faible, compresseurs en bronze. RIX fait des modèles adaptés qui peuvent mettre l'oxygène en bouteille à 150 bars, l'idéal à plus de 3000 roros. 3 étages de compression sur piston et cylindre à gradins, moteur à réducteur à vis sans fin... Est ce que quelqu'un a une expérience réelle de ce domaine très pointu?
    Salutations
     
  2. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 010
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Compression de l'oxygène
    attention a l'oxygene medical : il n'est pas assez pur pour faire de l'oxycoupage : il contient souvent l'argon de l'air , et un peu d'azote residuel ... ce n'est absolument pas genant pour son usage medical , mais c'est très mauvais pour l'oxycoupage ... je pense que c'est acceptable pour la soudure mais reste a verifier

    il m'est arrivé une fois de stocker du CO2 dans une bouteille d'oxygene puis apres quelque purge a l'air comprimé y remettre de l'oxygene : resultat catastrophique en soudure ... puissance de flamme plus faible qu'avec de l'oxygene pur , pourtant il ne devait pas rester beaucoup d'impureté

    l'oxygene medical est très pur au point de vue des produit chimique toxique , mais ne vaut rien pour la presence d'azote ou d'argon
     
  3. raccord

    raccord Nouveau

    Messages:
    39
    Inscrit:
    21 Mars 2015
    Localité:
    92
    Compression de l'oxygène
    bonsoir
    vu les contraintes, j'hésiterai à me lancer : tu penses avoir besoin de quelle quantité d'oxygène ?
    3000 euros pour le compresseur, cela permet d'acheter quelques bouteilles, non ?
     
  4. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 122
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Compression de l'oxygène
    Bonjour,
    Mon usage principal serait surtout le soufflage de verre, peu sensible à la qualité: certains chalumeaux de souffleur ont un troisième robinet pour de l'air comprimé.
    A Moissan: Chaque fois que je changeais le gaz d'une bouteille je faisais le vide 24 h dans cette bouteille
    A raccord: Je n'ai pas l'intention de payer de telles sommes, mais ca pourrait être instructif de construire un tel engin. Je ne vise pas la haute pression, seulement 10 bars, atteignable avec des moyens simples. Si on veut faire compliqué on s'inspire du Corblin, mais on n'apprend plus rien.
    Salutations
     
  5. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 165
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
    Compression de l'oxygène
    J'utilise un générateur d'oxygène 10l/mn avec mon chalumeau Bethléem Alpha verre et ça marche très bien en direct
    Le Nortel Minor fonctionne avec un 5l/mn
     
  6. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 122
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Compression de l'oxygène
    Bonjour,
    Il est probable que les problèmes en oxycoupage viennent de la formation d'une couche de nitrure de fer, assez réfractaire, qui protège le métal de l'oxydation. L'argon qui pourrait rester logiquement dans l'oxygène à hauteur maximale de 4 à 5 % ne peut jouer aucun rôle.
    A tranquille: Qu'est ce qui se passe quand tu réduis ton débit d'oxygène pour recuire?
    Salutations
     
  7. tranquille

    tranquille Compagnon

    Messages:
    4 165
    Inscrit:
    12 Avril 2008
    Localité:
    Aveyron - France
  8. jpleroux

    jpleroux Compagnon

    Messages:
    1 661
    Inscrit:
    25 Septembre 2010
    Localité:
    isère - Bourgoin Jallieu
    Compression de l'oxygène
    Salut Marèche,
    l'oxygène à 220b je connais bien, très bien :) ... J'utilise très régulièrement pour la plongée :p
    Je me suis fabriqué un surpresseur Oxy qui fonctionne très bien depuis plus d'un an.

    Quelles sont les infos recherchées ?
    JP
     
  9. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 362
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    Compression de l'oxygène
    A moins que vous n'apparteniez au corps des nageurs de combat, je doute que vous respiriez de l'oxygène pur en plongée.
    Stan
     
  10. jpleroux

    jpleroux Compagnon

    Messages:
    1 661
    Inscrit:
    25 Septembre 2010
    Localité:
    isère - Bourgoin Jallieu
    Compression de l'oxygène
    Merci Stan de parler de chose connu sans spéculation, ni polémique inutile ....

    En tant qu'Instructeur de plongée Recycleur, je sais de quoi je parle dans ce domaine .... mais là n'est pas la question.

    La question étant le stockage après recompression (surpression) ... ce que nous avons besoin de faire couramment :wink:

    JP
     
  11. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 010
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Compression de l'oxygène
    pour stanloc il n'y a que les nageur de combat qui utilisent l'oxygene ... mais maintenant il y a les recycleur ! qui utilisent presque la même technique mais avec des moyens de regulation moderne en plus

    on trouve donc maintenant dans le commerce pour recycleur des petit surpresseur capable de remplir a 200 bar une petite bouteille a partir d'un grosse qui est a plus faible pression

    le probleme de mareche est plus simple car il a besoin d'un systeme fixe et aucun besoin de monter a 200 bar ... 10 bar peu suffire

    un compresseur ordinaire oil less serait presque bon a par le manque d'etanchéité du carter

    il faudrait construire un compresseur special , croisement entre compresseur a membrane et compresseur oil less : la membrane servirait non seulement a faire une premiere compression a 2 ou 3 bar mais surtout servirait a isoler le bas du piston qui fait une plus forte pression

    vu le petit debit des generateur d'oxygene medical , ce compresseur resemblerait a un compresseur 12V sur prise allume cigare , simplement en remplacant le moteur 12V style jouet qui ne peut pas tourner longtemps par un moteur plus serieux , et en ajoutant un etage a membrane

    merci pour l'explication sur le nitrure qui nuit a l'oxycoupage ... aucun probleme pour le souflage du verre
     
    Dernière édition: 9 Mai 2015
  12. jpleroux

    jpleroux Compagnon

    Messages:
    1 661
    Inscrit:
    25 Septembre 2010
    Localité:
    isère - Bourgoin Jallieu
    Compression de l'oxygène
    Merci Moissan,

    Sérieusement 10b d'oxy c'est pas grand chose à faire, mais du coup le volume stocké sera faible.
    Si tu prends une bouteille de 10l x 10b => tu stockes 100l Faudrait voir la quantité d'O2 utilisée ?

    Pour te fabriquer un surpresseur simplement et rapidement, je te conseille de partir d'un Verin pneumatique ou Hydaulique qui sert de "poussoir" que j'appelle 1er étage.
    Tu utilises la tige du verin en tant que 2ème étage sur laquelle tu adaptes un "piston" en POM au diamètre d'un second tube de Vérin. L'étanchéité est faites avec 2 joints toriques en EPDM (surtout pas Vitton).

    Ce qui est important, pour ta sécurité:
    - Les 2 chambres (1er et 2e etage) ne doivent pas communiquées (si elles sont pneumatiques) comme si il y une fuite en O2, pas de risque ça partira dans l'air.
    - Toutes les pièces du 2ème étage (au contact de l'O2) doivent être totalement dégraissés (essence F ou alcool isopropylique et ensuite eau savonneuse très chaude).
    - Sur la partie supérieure de ton 2ème étage, il te faut une entrée O2 (celle que tu produis) et une sortie vers ton récipient. Idéalement, des anti-retours ou un pilotage d'électrovanne.
    - Ne pas oublier que ton piston doit être plus grand que la tige du vérin d'au moins 2mm car la tige du vérin fléchie sous l'effort.

    Ce qui donne :
    - Pistons vers le bas => entrée O2
    - Pistons remontent => compression de l'O2 vers le recipient

    On peut facilement mécanise le mouvement alternatif, mais ça dépends de ce que tu vas utiliser.
    Sur mon booster (surpresseur), j'ai mis 2 ILS (en haut et en bas) qui pilote un distributeur (de récupération). Mon vérin 1er étage étant un double effet.

    Pour obtenir des pressions élevées, 250b dans mon cas, c'est un démultiplication par rapport des surface.
    si la surface du piston du 1er étage fait 250mm2 et que la surface du piston du 2ème étage fait 25mm2, tu as un rapport de 25/1.
    C'est à dire qu'avec 1 bar de pression dans le 1er étage, tu auras 25b dans le second (position haute bien sûr).
    Attention, c'est un calcul idéal, dans la réalité, c'est un peu moins lié aux frottements

    JP
     
  13. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 122
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Compression de l'oxygène
    Bonjour,
    Ca c'est la structure typique du multiplicateur de pression, qui existe tout fait avec sa commande fluidique pour des rapports de compression variant entre 2 et 64. C'est simple, c'est lent, ca demande pas mal de graissage pour être étanche. Pour de l'azote si on utilise une unité hermétique, qui fournit 50 bars sans difficulté on peut mettre un multiplicateur derrière et remplir une bouteille en deux étages seulement mais peu de débit. Dans le même ordre d'idées j'avais pensé à une bouteille de gaz dans laquelle on fait arriver l'eau d'un nettoyeur haute pression, une sonde de niveau, deux soupapes et on a 50/60 bars en un seul étage et sans grand échauffement. Mais on a grand intérêt à gaver avec quelques bars. Les joints viton (et kel-f ) sont utilisés dans les robinets de bouteilles d'oxygène et semblent résister quelques décennies.
    Salutations
     
  14. jpleroux

    jpleroux Compagnon

    Messages:
    1 661
    Inscrit:
    25 Septembre 2010
    Localité:
    isère - Bourgoin Jallieu
    Compression de l'oxygène
    Bien sûr que cela existe tout fait, c'est bien ce que Moissan a dit aussi. Le prix est aux alentours de 1000€.

    Coté Graissage pour être étanche, ben non justement => aucun graissage coté Oxygène hormis le graissage des 2 joints EPDM avec de la Crystolub, et le piston en POM est à 0,02 du diamètre du tube de 2e étage.
    Les joints vitons sont utilisables uniquement en Statique et encore ... on découvre de plus en plus de problème dangereux pour nous en plongée.
    Les joints EPDM pour le piston de 2e etage, sont en mouvement lent et sont très bien pour cet usage ... fortement testé, tu peux me croire :)

    JP
     
  15. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 122
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Compression de l'oxygène
    Bonjour,
    Ok, j'ai cru comprendre que les segments des compresseurs RIX étaient en téflon, ca doit s'user vite! Il est vrai que le terme viton recouvre beaucoup de choses, je me rappelle que j'avais eu besoin de joints pour une installation à vide statique où les robinets avaient des joints viton foutus. Après de nombreux déboires, j'avais fini par comprendre que le terme viton représente un mélange de polymères et copolymères plus ou moins fluorés, j'avais repéré au moins 25 mélanges commerciaux différents, aux propriétés différentes. J'avais fini par faire faire le mien et mes joints avec. 100 joints 1000 roros... Il est bien possible que il en soit de même pour l'oxygène et qu' Air Liquide fasse faire les siens...
    Salutations
     
    Dernière édition: 10 Mai 2015

Partager cette page