1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Compresseur LUCHARD SM35-SM535

Discussion dans 'Air comprimé, pneumatique, pompe à vide' créé par ttroncs, 7 Mai 2014.

  1. ttroncs

    ttroncs Nouveau

    Messages:
    35
    Inscrit:
    6 Août 2012
    Localité:
    Au cul des vaches
    Compresseur LUCHARD SM35-SM535
    DSC02550(2).jpg Bonjour,


    J'ai récemment acquis un compresseur LUCHARD SM 535 :
    - tête : SM35, deux cylindres montés en série
    - moteur : 400V triphasé, 5,5 kW
    - cuve : 500 litres
    - pression maximale d'utilisation : 15 bars

    Après avoir changé les roulements de l'arbre moteur, j'ai détecté quelques fuites que je dois réparer et je me prépare à passer à l'examen puis vraisemblablement à la réfection des deux têtes avec notamment le changement des clapets.

    --> Où puis-je trouver de la documentation sur ces têtes de compresseur ?
    --> Des revendeurs de pièces existent-ils encore ou bien faut-il fabriquer sur mesure ?


    Quelques photos ... DSC02586.JPG DSC02585.JPG
     
  2. Daniel Pouzenc

    Daniel Pouzenc Ouvrier

    Messages:
    251
    Inscrit:
    9 Février 2013
    Localité:
    31800 Labarthe-inard
    Compresseur LUCHARD SM35-SM535
    Bonsoir,
    Belle bête!
    Luchard à été absorbé par Compair. Voir chez eux s'ils ont de la pièce. Pour ma part je ferai un essais avant d'ouvrir les culasses.Faire attention à la cuve et a la date de sa dernière épreuve (moins de 10 ans). Passer un endoscope pour voir l'intérieur n'est pas un luxe (il-y-a en bas deux trappes autoclave pour visiter la cuve).
    Bonne restauration Daniel.
     
  3. ttroncs

    ttroncs Nouveau

    Messages:
    35
    Inscrit:
    6 Août 2012
    Localité:
    Au cul des vaches
    Compresseur LUCHARD SM35-SM535
    Oui c'est une belle bête, je ne m'y attendais pas en voyant l'annonce, mais il était à un prix correct je trouve (350 €) par rapport aux modèles plus modestes en capacité (entre 200 et 300 litres) que je visais au départ qui sont à des prix plus élevés.

    Oui, il y a deux trappes de visite en dessous et la cuve a bien évidemment plus de 10 ans depuis sa dernière épreuve. Elle date du 31/12/1968 ... donc n'est pas toute jeune. J'y jetterai un œil afin d'être certain qu'il n'y ai pas de corrosion "trop perforante" avant de m'en servir.
    Je posais la question pour les pièces détachées car au premier test la pression semblait monter "assez rapidement" (langage pas très technique mais je n'avais rien mesuré) jusqu'à 4 bars puis stagner, d'où la probable nécessité de refaire les clapets.

    Je vais contacter Compair afin de voir s'il ont quelque chose mais je ne me fais pas trop d'illusions.


    Merci de ton aide.
     
  4. ttroncs

    ttroncs Nouveau

    Messages:
    35
    Inscrit:
    6 Août 2012
    Localité:
    Au cul des vaches
    Compresseur LUCHARD SM35-SM535
    COMPAIR, via PISTONS SERVICE société extérieure s'occupant des "vieux" compresseurs, m'a bien confirmé qu'ils n'avaient ABSOLUMENT PLUS AUCUNE DOCUMENTATION NI PIECES DETACHEES pour ce (très) vieux matériel.
    Je démonterai donc les têtes/culasses d'ici quelques temps pour vérifier que les clapets sont très sûrement morts et en ferai les plans pour les faire réaliser en externe dans du clinquant.
     
  5. ttroncs

    ttroncs Nouveau

    Messages:
    35
    Inscrit:
    6 Août 2012
    Localité:
    Au cul des vaches
    Compresseur LUCHARD SM35-SM535
    Bonjour,


    N'ayant plus de pièces détachées ou de manuels disponibles chez Compair / Pistons Services je refais mon compresseur.
    J'ai détecté une fuite au niveau de la jonction (rouge) entre la sortie du refroidisseur et l'entrée du bloc clapet anti-retour (vert) / soupape automatique (jaune) juste avant l'entrée du réservoir.

    [​IMG]


    Quand on regarde la conception, on s'aperçoit que le tube en acier du refroidisseur (flèches noires par où arrive l'air sous pression) est juste emmanché dans la pièce de jonction (cerclée en rouge sur la photo précédente), avec juste un contact potentiel sur une partie chanfreinée avec peu d'épaisseur, sans aucune étanchéité spécifique et avec du jeu : il y a donc une fuite, ce qui me semble tout à fait logique.

    [​IMG]


    1/ Manque t-il une pièce spécifique à ce montage : pièce métallique manquante, manchon, joint spécifique, ... ?
    2/ Ne vaudrait-il pas mieux que la pièce de jonction aujourd'hui en laiton soit usinée en acier et soudée/brasée au tube du refroidisseur ?

    -------

    Autre question : le système cerclé de jaune est-il bien une purge automatique des condensats de compression (huile + eau) ?
    Si oui, comment se règle t-elle ?



    Merci de vos lumières.
    --
    Stéphane
     
Chargement...

Partager cette page