1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Club de Rome "Halte à la croissance"

Discussion dans 'Blabla archive' créé par françois44, 10 Avril 2012.

  1. françois44

    françois44 Compagnon

    Messages:
    1 470
    Inscrit:
    2 Février 2008
    Localité:
    Nantes
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    1972-2012 : LE CLUB DE ROME (1) CONFIRME LA DATE DE LA CATASTROPHE

    Il y a quelques semaines, le Club de Rome célébrait le quarantième anniversaire de son célèbre rapport (surnommé «Halte à la croissance?»), dit aussi Rapport Meadows, du nom de son principal rédacteur. Ce rapport avait été présenté au public le 1er mars 1972, à partir d’une commande faite par le même Club de Rome (créé en 1968) au Massachusetts Institute of Technology (MIT) en 1970.
    Cette célébration a donné lieu à un symposium le 1er mars 2012, dont les conclusions sont présentées sur le site du Club de Rome.

    Le point essentiel, que tous les gouvernements, que toutes les entreprises, tout les média auraient du noter, est que le rapport de 2012 confirme celui de 1972. Celui-ci donnait soixante ans au système économique mondial pour s'effondrer, confronté à la diminution des ressources et à la dégradation de l’environnement.
    La situation est confirmée par la formule du Smithsonian Magazine, «The world is on track for disaster…», autrement dit, “tout se déroule comme prévu pour que survienne le désastre”.

    Ce désastre, comme le résume le physicien australien Graham Turner, qui a succédé à Dennis Meadows comme rédacteur coordonnateur, découlera du fait que, si l'humanité continue à consommer plus que la nature ne peut produire, un effondrement économique se traduisant pas une baisse massive de la population se produira aux alentours de 2030.

    Le désastre n'est donc plus loin de nous, mais tout proche. 2020 est d'ailleurs considéré par certains experts comme une date plus probable. L'effondrement pourrait se produire bien avant 2030. Autrement dit tous les projets envisagés pour le moyen terme de 10 ans seraient impactés, voire rendus inopérants. Les rapporteurs font cependant preuve d'optimisme, en écrivant que si des mesures radicales étaient prises pour réformer le Système, la date buttoir pourrait être repoussée.

    Mais nous devons considérer, y compris en ce qui concerne nos propres projets, collectifs ou individuels, qu'aucune de ces mesures radicales ne seront prises. Le système économico-politique ne peut se réformer. Ce sont en effet les décisions des gouvernements, des entreprises et des médias qui convergent pour que tout continue comme avant, business as usual, ceci jusqu'au désastre.

    Insistons sur le fait que ce n'est pas seulement le réchauffement global qui est incriminé par les rapporteurs, mais plus généralement l’épuisement des ressources et, au-delà, d’une façon plus générale, le saccage catastrophique de l’environnement sous toutes ses formes, autrement dit “la destruction du monde”. Pour l'empêcher, il ne faudrait pas seulement réduire notre production de gaz à effets de serre, mais s'imposer une décroissance radicale, à commencer par celle qui devrait être mise en œuvre dans les pays riches, qui sont les plus consommateurs et les plus destructeurs.Vains espoirs. Il suffit de voir comment, lors des élections françaises de cette année, la question a été évacuée des enjeux politiques. Dans le même temps, on envisage sérieusement de relancer la recherche des gaz de schistes et d'entreprendre des forages profonds en Méditerranée...Petit exemple, car des mesures autrement plus dangereuses se préparent en Arctique et ailleurs.

    Les opinions publiques se rassureront en faisant valoir que si ce rapport n'est pas discuté, si des milliers d' « experts » de tous ordres ne le mentionnent pas, c'est parce qu'il est le produit d'un étroit groupe de pression comptant sur le catastrophisme pour prospérer.

    Nous pensons pour notre part que certains décideurs, discrets mais influents, prennent au contraire ces prévisions très au sérieux et se préparent, évidemment par la force, à protéger leurs avantages face à la révolte des milliards d'humains qui seront touchés par le futur effondrement.

    [un article de Jean-Paul Baquiast publié par blogs.mediapart.fr]

    Note 1 :
    Le Club de Rome est un groupe de réflexion réunissant des scientifiques, des économistes, des fonctionnaires nationaux et internationaux, ainsi que des industriels de 53 pays, préoccupés des problèmes complexes auxquels doivent faire face toutes les sociétés, tant industrialisées qu'en développement. (Wikipedia)
     
  2. MKSA

    MKSA Compagnon

    Messages:
    893
    Inscrit:
    11 Janvier 2008
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    "mais s'imposer une décroissance radicale, à commencer par celle qui devrait être mise en œuvre dans les pays riches, qui sont les plus consommateurs et les plus destructeurs"

    Bof, on est plus concerne, on est les nouveaux pauvres ! :)
     
  3. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    Même si je suppose que c'est de l'humour, je crois qu'il ne faut jamais avoir vu ce qu'était un pays pauvre pour penser qu'on a quoi que ce soit en commun avec un pays du tiers-monde...
    On a peut-être moins d'argent qu'avant, et encore, on vit surtout une crise du "confort d'achat" comme je l'appelle :)
    Maintenant pour ce qui est de l'article, c'est un peu comme les gurus de wall-street, qui prévoient la tendance des marchés, ceux qui veulent y croire ne se souvienne que des quelques uns à qui l'histoire a donné raison après coup et oublient facilement la pléthore dont les prédictions se sont révélé fausses.
    Maintenant l'article décrit une certaine réalité, le gateau du gouté d'anniversaire est trop petit pour tout le monde, et ce qu'on n'aime pas trop se rappeler, on est les enfants un peu plus grands que les autres qui utilisent cet avantage pour se servir triple ration en laissant pour compte les plus petits et vulnérables.
    Ce sont les lois de la jungle, on a juste mis un cadre légal pour faire joli et parce que c'est plus pratique que de se faire la guerre à longueur de temps (mais quand le pétrole devient trop chère on s'en fout pas mal et on sort l'armada).
    A mon sens la richesse dans notre système économique, repose sur la production de biens, et donc la possibilité d'avoir des matériaux pour les produire, si on regarde les ressources naturelles de la vielle Europe, on est pas dans une position très enviable, notre seul mérite est d'avoir su exploiter intelligemment le peu de charbon et de minerais disponible un peu avant les autres, pour assoir notre domination du monde.
    On critique les Etats-Unis, qui "envahissent" à tout va, mais on oublie vite qu'on a transformer l'Afrique et une partie de l'Asie en terrain de jeux nous aussi, jusque dans les années 60, que le pillage de ces régions riches en ressource naturelles nous ont permis de bâtir notre économie...
    C'est certain, on devrait réduire la population mondiale, travailler plus, jusque plus vieux, après tout on vit plus longtemps et on emploie des moyens de plus en plus coûteux pour maintenir les gens en vie, le ratio années de travail/années de retraite diminue depuis les années 50.
    Maintenant qui va faire l'effort? Renoncer à sa maison, accepter des coupures d'eau et d'électricité de manière à ce que chaque être humain puisse accéder au même confort, travailler 45 heures semaines pour que le petit chinois n'en fasse plus 60 et puisse rentrer voir sa famille laissée dans les campagnes une fois par mois au lieu d'une fois par an?

    C'est un peu un coup de gueule, qui n'est bien sûr pas personnel, mais le côté impérialiste de nos sociétés capitalistes me dégoutent moins que notre culte de l'hypochrisie...

    Bon après-midi à tous
     
  4. MKSA

    MKSA Compagnon

    Messages:
    893
    Inscrit:
    11 Janvier 2008
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    Oui au partage des richesses, a commencer par les richesses naturelles que la Nature a si injustement reparti sur la terre. :)
     
  5. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    "Dit le châtelain depuis le terrain rocailleux de son manoir, au paysan qui amenait sa récolte, les genoux tachés de terre dorée" :wink:
     
  6. Turbo Gros Michel S.A.

    Turbo Gros Michel S.A. Compagnon

    Messages:
    1 129
    Inscrit:
    2 Août 2008
    Localité:
    Centre (41)
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    Bonjour,

    Encore une trés bonne analyse de notre ami belge!! :smt023 :smt023 :smt023

    Seul point que je ne partage pas : travailler plus, non, au contraire : les machines travaillent pour nous et surtout l'avenir est dans les biens (matériels ou non) à trés forte valeur ajoutée laquelle découle en général d'une bonne idée et pas d'un gros travail.

    Le rapport du Club de Rome est sans doute un peu catastrophiste, mais une économie fondée sur la croissance, une société même fondée sur la croissance, dans un monde fini est une absurdité, et c'est bien là l'origine de la "crise" actuelle qui n'est en fait que la nième manifestation de cette impossibilité : tout a bien fonctionné jusqu'en 1973 (à la louche) parce qu'il fallait reconstruire, industrialiser, équiper les ménages, etc. Et puis progressivement ça s'arrête parce qu'on arrive tout simplement à un taux d'équipement maximal et optimal. La seule chose qu'on puisse finalement reprocher à nos hommes politiques mais aussi aux peuples qui les ont élus est d'avoir résolument et à toute force refusé de voire cette évidence.

    A+

    Emmanuel
     
  7. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    Merci Emmanuel :oops:

    Mes dernières phrases étaient une caricature, cherchant à montrer que si l'égalité de tous les hommes était ce que l'on cherchait, le vase communicant serait en notre défaveur, je ne pense pas que ça se produira un jour :)
    Par contre je partage tout à fait ton avis, les machines devraient être au service de l'homme, et au final subvenir à nos besoins sans qu'on ai plus à travailler ou prendre des risques inutiles, c'est aussi une idée que me semble difficilement réalisable.
    J'ai quant même dans l'esprit que la maxime "donner leur du pain et des jeux" n'a pas perdu de son sens, l'homme reste le même animal et les méthodes ne font que changer de camouflage.

    Pour ce qui est des idées , je suis d'accord sur le fond, mais il faut bien se dire que les pays émergents l'on compris, il suffit de voir l'explosion du nombre d'étudiants chinois dans les université américaines et étrangères en général. Je ne crois pas que les hommes sont moins intelligents là-bas qu'ici, mais ils sont bien plus nombreux et sont prêt à supporter des rythmes de travail plus élevés, dans les usines comme on le sait déjà, mais aussi dans les bureaux d'étude.
    On a encore une certaine avance et une certaine culture de l'inventivité, mais je reste toujours (avec de grosses réserves sur la manière) admiratif de la manière dont la Chine sait faire preuve de stratégie, rigueur et vision à long terme, valeurs que nous perdons peu à peu. Je doutes fort qu'ils se contente du monopole de la production de jouets en plastique et meubles de jardin pas cher, quand ils ont les flux de capitaux suffisants pour financer des centres de recherches aussi démesurés que la taille de leur pays. Etablir ce type d'infrastructure demande du temps et du recule, qu'ils n'ont probablement pas encore, mais une fois une machine de ce type lancée elle fera des ravages.
    En gros ça me fait penser à ce que l'URSS aurait pu accomplir si elle avait motivé ses scientifiques à coup de voitures de luxe plutôt qu'en sortant les prospectus pour le goulag, la Chine a je pense compris cette leçon.
    Pour reprendre ce que disait un de mes profs de résistance des matériaux, et consultants pour les normes NBN en engrenages, "ils (les chinois) envahissent les organismes de normalisation comme l'ISO, et le jour où on ne pourra plus faire passer nos normes vous verrez le pétrin dans lequel on sera..."
    Vrai ou pas, coup de gueule peut-être, l'esprit est bien là, je vois autant les chinois arriver dans le top des compétitions sportives ou musicales que dans les papiers universitaires, ils ont de l'appétit!
    J'ai pris la Chine en exemple mais de nombreux autres pays ont les dents aussi tout aussi longues...

    Comme toujours l'avenir est une question de perspective, est-ce le notre? celui de notre famille? Région? Pays? Continent? Terre?
    Les mesures et efforts qu'on est prêt à faire sont sans commune mesure selon le groupe considéré...
     
  8. françois44

    françois44 Compagnon

    Messages:
    1 470
    Inscrit:
    2 Février 2008
    Localité:
    Nantes
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    Même si, de par ma nature, j'ai toujours été sensible à l'injustice, la pauvreté, l'inégalité, j'ai été profondément marqué, en 1990, lorsque je suis descendu en voiture jusqu'au sud du Niger (c'était une "mode" à l'époque, d'acheter un véhicule pas cher mais réputé fiable et robuste, dans mon cas, 504break essence, et d'aller le vendre en Afrique...) Loin des clichés auxquels on m'avait habitué, j'y ai vu la misère, la pauvreté dans ce qu'elle a de plus extrême, de plus dégradant et ce, dès le Nord du Niger (Arlit, là où Areva "exploite" une mine d'uranium). J'y ai vu aussi le comportement des européens présents, rejouant tous les clichés et les travers du colonialisme le plus méprisable....Jamais plus, je n'ai vu les choses de la même façon et ce qui me touche, aujourd'hui, c'est que ce sentiment vis à vis de la pauvreté, je le ressens de plus en plus ici, en France...
     
  9. MKSA

    MKSA Compagnon

    Messages:
    893
    Inscrit:
    11 Janvier 2008
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    Et tu as fait un bon benef en revendant cette voiture qui va leur donner le gout de la bagnole et le cortege de miseres et contraintes qui s'ensuit. Tu as donc participe a la corruption de ces peuples premiers nobles et fiers qui vivaient dans la plus parfaite harmonie avant l'arrivee de l'homme blanc, ce monstre :)

    A part ca, les Chinois se servent bien en Afrique.
     
  10. ATV325

    ATV325 Compagnon

    Messages:
    2 277
    Inscrit:
    14 Décembre 2010
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    hello,

    nous sommes tous plus où moins complice volontaire de tout cela car nous nous sommes quasiment tous mis à consommer.

    où alors n'y aurait il que des saints sur ce forum :mrgreen:

    nous avons tous des Box, des téléphones portables, des ordinateurs qui contiennent des métaux rares qui déclenchent spéculation et guerres.

    MKSA souligne bien à travers sa boutade tout le problème, nous faisons parti du système

    si l'homme était par nature raisonnable, on l'aurait remarqué depuis quelques siècles, toute civilisation va jusqu'à son déclin en passant par une phase de décadence.
     
  11. Turbo Gros Michel S.A.

    Turbo Gros Michel S.A. Compagnon

    Messages:
    1 129
    Inscrit:
    2 Août 2008
    Localité:
    Centre (41)
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    Bonjour,

    Et bien non justement, il y a des gens qui ont fait d'autres choix.
    Pour ma part je n'ai pas de "box" de tel portable, de TV, de portail qui s'ouvre tout seul, de lave vaisselle, d'APN dernier cri (juste un Fuji 1,5MP avec une carte 16MB) ; j'ai un veil ordi fixe avec XP et un Sempron (et ça marche trèèès bien), un vélo qui a 30 ans, une vielle bagnole qui marche trèèès bien, mes vacances c'est : train et marche+camping, je bosse en 1/4 temps et ça suffit bien, je cultive mon potager, je bouffe peu, j'use mes fringues jusqu'à la corde, je répare et recycle énormément et fabrique beaucoup de choses par moi-même, enfin si je sors ma poubelle standard une fois tous les deux mois c'est bien le max, et pour la poubelle recyclables (emballages, cartons...) elle est toujours pas plein alors qu'on l'a reçu fin décemble...
    Et je ne pense pas du tout être un saint.
    Tout ça n'a absolument rien de difficile : ça demande simplement d'être mentalement autonome, d'apprendre à réfréner ses désirs et à détourner le regard (ou l'oreille) des sollicitaions publicitaires... Enfin tout ça ne m'empêche nullement d'être heureux, au contraire (voir Epicure qui explique très bien tout celà).

    A+

    Emmanuel
     
  12. ATV325

    ATV325 Compagnon

    Messages:
    2 277
    Inscrit:
    14 Décembre 2010
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    hello,

    c'est ce que j'écrivais : tous plus où moins complice, tu l'es peut être moins que la moyenne mais tu as tout de même un ordinateur qui utilise de l' électricité etc ... etc ... :wink:

    je crois qu'il faut élargir la discussion à la population dans son entier et on pas à des cas particuliers car les choses changeront si le comportement de la population dans sa grande majorité change.

    je constate malheureusement que les membres du Club de Rome sont des gens qui sont partie prenante du système tout en le dénonçant, cela me paraît un peu facile au bout du compte.
     
  13. Turbo Gros Michel S.A.

    Turbo Gros Michel S.A. Compagnon

    Messages:
    1 129
    Inscrit:
    2 Août 2008
    Localité:
    Centre (41)
    Club de Rome "Halte à la croissance"
    Salut,

    Attention à ne pas dériver facilement : je n'ai pas dit qu'il fallait vivre dans une caverne avec une peau de bête et cuire la bidoche au-dessus du feu... :)

    Ce que je dis c'est que mon mode de vie est profondément anti-croissance quantitative.

    Ca me semble important d'écrire cela car très souvent on écarte d'un revers de main les arguments des partisants de la croissance nulle en disant : "oui vous voulez le retour au moyen âge"... Pas du tout, il faut déjà accepter une croissance égale à zéro et ne pas acheter alors que l'on a déjà, exemple : j'ai un ordinateur "obsolète" avec un OS "obsolète", mais je le garde car il convient parfaitement pour ce que je veux faire : un ordinateur portable ne m'apporterait rien (même en terme de coût de ma consommation électrique car je fonctionne partiellement sur onduleur chargé en heures creuses), idem pour ma voiture ou mon vélo ou mes chaussures de marche : j'ai déjà fait ressemeller une fois ces dernières et il n'y a aucune raisons pour que je les change. Idem dans l'atelier : j'ai des tournevis à main, je vois pas pourquoi j'irai acheter un tournevis électrique...
    Je m'estime dès lors très très en dehors (et très très peu complice) du système consummériste actuel et donc de la déconfiture généralisée (économique, politique, intelectuelle,...) dans laquelle non sommes plus ou moins.

    A+

    Emmanuel
     
Chargement...

Partager cette page