1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Cire perdue : moule en mastique refractaire

Discussion dans 'Fonderie' créé par patic, 27 Avril 2015.

  1. patic

    patic Nouveau

    Messages:
    12
    Inscrit:
    27 Avril 2015
    Localité:
    Seine et Marne
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    Bonjour à tous !

    je voudrais tenter une petite expérience de fonderie d'art amateur dans le but de faire une petite bague à ma compagne.
    Je pars sur de la cire perdue mais etant donné que je n'ai pas de four qui monte assez haut, je pense faire mon moule soit :

    1) en platre refractaire mais en trempant ma cire dans la barbotine + saupoudrant le plâtre refractaire dessus et le tout plusieurs fois de manière à cuire le moule fin à 250°C et ne pas avoir d'eau car le moule en platre sera beaucoup plus fin que si je moulait en platre un cylindre entier.

    2) Faire un moule en trempant ma cire dans du mastique refractaire (qui tient a plus de 1500°C), utilisé pour les joints de cheminée etc.
    avantages : pas de risques d'eclatement du moule à cause de l'eau contenue dedans (platre)


    --> qu'en pensez-vous ?

    merci !
    Patrick
     
  2. patic

    patic Nouveau

    Messages:
    12
    Inscrit:
    27 Avril 2015
    Localité:
    Seine et Marne
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    Personne n'as d'avis sur un moule fait en mastic réfractaire ? (pour couler étain, puis argent puis or, je procède par étapes :D)

    merci !
     
  3. kew

    kew Ouvrier

    Messages:
    296
    Inscrit:
    4 Avril 2015
    Localité:
    provence
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    bonjour, à la cire perdue pour une sortie unitaire, pourquoi veux tu faire un moule, au sable avec un décirage ça ira très bien.
     
  4. patic

    patic Nouveau

    Messages:
    12
    Inscrit:
    27 Avril 2015
    Localité:
    Seine et Marne
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    merci de ta réponse.
    le but est de tailler une bague dans de la cire pour la couler par la suite.
    Comment faire au sable ?
    De plus, l’état de surface avec du sable va pas être terrible je pense...

    Le but du mastic est de remplacer le plâtre réfractaire utilisé par les bijoutiers car je n'ai pas de quoi le cuire suffisamment chaud
     
  5. kew

    kew Ouvrier

    Messages:
    296
    Inscrit:
    4 Avril 2015
    Localité:
    provence
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    avec le sable on arrive à faire des finitions très bonnes tout dépend de sa composition.

    un truc me tracasse, tu indiques ne pas avoir de moyen de chauffe nécessaire mais comment vas tu fondre le métal et d'ailleurs quel métal ?
     
  6. patic

    patic Nouveau

    Messages:
    12
    Inscrit:
    27 Avril 2015
    Localité:
    Seine et Marne
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    alors j'ai a ma disposition :
    1) Four de cuisine (250°C max)
    2) Lampe a souder (possibilité d'avoir un chalumeau oxy, mais il n'est pas chez moi donc si je peux éviter...)

    Le but est de se familiariser avec la fonderie dans un premier temps --> je comptais me faire la main avec de l'étain avant de passer à l'argent puis à l'or.

    comment faire un moulage a cire perdue avec du sable ? La cire va aller dans le sable non ?
     
  7. Marc PELTIER

    Marc PELTIER Apprenti

    Messages:
    246
    Inscrit:
    1 Juin 2010
    Localité:
    89500
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    Le mastic réfractaire est, à ma connaissance, à base de silicate de soude et de charges minérales réfractaires. Il est probable qu'il présentera un retrait très important lors de la cuisson, avec formation de crevasses. C'est ce que j'ai constaté dans une autre application que la cire perdue.

    Ça pourrait marcher quand même, peut-être, mais il faudrait gérer le retrait. Par plusieurs couches très fines, avec séchage complet entre chaque couche ?

    D'après ce que j'ai lu, le four des bijoutiers n'a pas pour objet de cuire le plâtre, mais d'extraire complètement la cire fondue du moule avant d'y couler le métal. Le plâtre doit simplement être absolument sec, pour éviter des explosions de vapeur très dangereuses lors de la coulée du métal liquide. Le même critère s'appliquerait au mastic réfractaire : plus la moindre trace d'eau, sinon, boum !

    A mon avis, il vaut mieux ne pas réinventer la roue, et suivre les recettes éprouvées depuis des millénaires, qui sont abondamment documentées sur internet. Construire un très petit four avec deux briques réfractaires évidées est sans doute plus facile que de mettre au point une technique alternative que personne n'a jamais tenté. Mais c'est moins fun, c'est vrai...

    Un truc en passant, à tout hasard : un os de seiche parfaitement séché au four de cuisine, aplani par abrasion, puis gravé, fait un très bon 1/2 moule pour les très petites coulées de métal. Le truc date de 4 ou 5000 ans...
     
  8. kew

    kew Ouvrier

    Messages:
    296
    Inscrit:
    4 Avril 2015
    Localité:
    provence
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    bonsoir, pour un objet en étain, un moulage en silicone RTV fera bien l'affaire.
     
  9. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 126
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    Bonjour,
    Les moules en platre se décirent assez bien à la cocote minute, posés dans un panier au dessus de 1 cm d'eau, dans la vapeur, pas besoin d'un four spécial.
    Salutations
     
  10. kew

    kew Ouvrier

    Messages:
    296
    Inscrit:
    4 Avril 2015
    Localité:
    provence
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    tu te compliques bien la vie mareche, le moule à l'envers posé sur cale dans un récipient le tout au four mais à basse température sinon ça laisse des dépôt et en avant
     
  11. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 126
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
  12. nopxor

    nopxor Compagnon

    Messages:
    1 364
    Inscrit:
    27 Mai 2010
    Localité:
    Yvelines
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    Bonjour,

    Je procède aussi par étuvage vapeur pour le décirage des cylindres de revêtement.
    Cela évite de calciner la totalité de la cire dans le four de cuisson du cylindre.
    Le revêtement réfractaire est ensuite passé au four pendant un cycle d'une quinzaine d'heures avec montée progressive et paliers en température.
    Conformément aux données du fabricant du revêtement, la température du cylindre est contrôlée précisément jusqu'à la coulée.

    La fonte à cire perdue est un procédé long, assez complexe, cher et qui demande de l'expérience.
    Il permet d'obtenir des résultats étonnants. Pas seulement en bijouterie-joaillerie. On fond des aubes de réacteur en alliage mono-cristallin.
     
  13. kew

    kew Ouvrier

    Messages:
    296
    Inscrit:
    4 Avril 2015
    Localité:
    provence
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    ça c'est parce que vous décirer à trop haute température (le décirage c'est long - en condition humide 100°C - en condition sèche 150°C et peut durer plusieurs heures), à la bonne température vous récupérer presque la totalité de la cire qu'il faut ensuite filtrer avant réutilisation.
    à la fin un petit coup de chauffage à une température supérieure à 400 °C élimine les dernières traces de cire

    @MARECHE je connais mais ça oblige à recuire le moule ensuite, pour les petites pièces je trouve cela trop long.
     
    Dernière édition: 28 Avril 2015
  14. patic

    patic Nouveau

    Messages:
    12
    Inscrit:
    27 Avril 2015
    Localité:
    Seine et Marne
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    Bonjour,

    mon problème principal n'est pas le décirage, mais bien la cuisson du moule en plâtre pour évacuer l'eau pour éviter l'explosion due a la vapeur.

    Si je résume :
    1) Moule en mastic réfractaire : trop de retrait a priori. Pour l'explosion, je ne sais pas s'il y en aura car le mastic sec (pas besoin de le cuire si j'ai bien compris) tient a 1500°C.
    --> y a-t-il d'autres avis ?

    2) Pour le plâtre la seule solution que je voie c'est d'au lieu de noyer la cire dans le plâtre, la tremper dans un platre assez liquide puis de la soupoudrer de platre sec (process utilisé nottament pour couler les aubes de turboreacteur dont parlait nopxor), et renouveler le process pour avoir assez d'épaisseur. L'avantage c'est que je diminue fortement la présence d'eau dnas le platre car la cuisson 250°C sur quelques mm d'épaisseur sera suffisante pour enlever toute l'eau du moule je pense...


    qu'en dites-vous ?

    merci pour vos réponses !

    Patrick
     
  15. nopxor

    nopxor Compagnon

    Messages:
    1 364
    Inscrit:
    27 Mai 2010
    Localité:
    Yvelines
    Cire perdue : moule en mastique refractaire
    Bonjour,

    Si tu veux obtenir un résultat correct en fonte à cire perdue, il faut un revêtement réfractaire de qualité, que ce soit par barbotine (process industriel) ou par coulée dans un cylindre.
    Ca ressemble à du platre certes, mais la composition n'est pas la même... (silice)
    La quantité minimum doit être de 25kg et c'est cher.
    Il faut 2 fours. Un pour le revêtement et un four pour le métal. Le revêtement étant cuit à plus de 700°C, on oublie celui de la cuisine...
    Pour un résultat satisfaisant il te faudra aussi du matériel de coulée soit centrifuge soit par dépression (vide) car par gravité, les résultats sont décevants.
    Donc si tu as l'intention de fondre seulement quelques bague pour ta chérie, tu devrais plutôt t'adresser à un fondeur professionnel à qui tu fournis tes cires.

    Il faudra ensuite que tu te tapes le grattage de la fonte. As tu le matériel adapté ? limes, moteur + flexible, fraises, abrasifs, touret à polir ?
    Tout cela suppose pas mal de matériel et du temps pour aquérir le savoir faire.
    Maintenant si c'est pour expérimenter la fonderie "sur un coin de table", l'os de sèche peut être la solution.
     
Chargement...

Partager cette page