1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche

Discussion dans 'Fraiseuses' créé par MJL, 22 Avril 2010.

  1. MJL

    MJL Ouvrier

    Messages:
    358
    Inscrit:
    10 Décembre 2007
    Localité:
    Lyon
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Voilà, j'ai rentré une SOMUA FH1 compagnonne de voyage de la 10N de MrDUS (encore merci à Dolominus) :

    [​IMG]


    Première impression : elle est lourde, très lourde ... je dirais 1.8 tonne à 2 tonnes, la demoiselle explose toutes les palettes sur laquelle on la pose :)
    Je lui ais inspecté les crocs et tout allait bien de ce coté là : huile très propre, pas de point dure ni rouille apparente sur les pignons et roulement.
    Elle est rouillée sur les parties exposées mais cela reste très superficielle.

    Après quelques rendez-vous manqués et moultes coups de téléphone plein de langue de bois avec le transporteur, allez hop, on charge :
    [​IMG]


    Le camion gardera quelques traces :)
    [​IMG]


    Toutefois l'enlèvement n'est que le début du chemin de croix.
    Après quelques réponses du transporteur genre "elle est trop lourde monsieur, on ne livrera que la semaine prochaine ...", rendez-vous est pris.
    Malheureusement, mon voisin, n'a plus sa pelle de dispo et juste une vielle grue (1.5 tonne) attelée : ca s'annonce épique ...
    [​IMG]


    Pas de photo du déchargement, car trop occupé :) mais en deux mots la grue pouvait la tenir, mais pas la lever ... donc, on lève au transpal, on bloque la grue, on avance le camion etc ..
    Enfin, elle est parterre
    [​IMG]


    Vue l'état des palettes successives, et n'envisageant pas de la bouger de ci tôt, je lui prépare de nouvelles chaussures :
    [​IMG]


    Les armes pour la suite
    [​IMG]


    Début du démontage et vidange :
    [​IMG]

    [​IMG]


    La pompe a huile
    [​IMG]


    La pompe a merde
    [​IMG]


    Le jus de pied
    [​IMG]


    L'elec, très simple, un seul moteur pour tout faire
    [​IMG]


    Le moteur, 45kg :)
    [​IMG]


    Après un premier petit traitement anti rouille
    [​IMG]


    La belle dévoile son age
    [​IMG]


    Entre temps, mon voisin avait un "petit trou" à faire dans son jardin. Il a donc naturellement choisie l'outils adéquate et j'en ai profité pour faire le transvasement :
    [​IMG]


    Un petit créneau
    [​IMG]

    [​IMG]


    Dépose de la tête et nettoyage
    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]


    J'attaque la table
    Quelques goupille cassée, je vais devoir trouver une solution
    [​IMG]

    [​IMG]


    Oui, je sais les élingues etc ... mais on fais ca qu'on peut avec ca qu'on a.
    [​IMG]


    Quelques copeaux
    [​IMG]


    Voilà ou j'en suis aujourd'hui :
    [​IMG]




    Les goupilles sont conique a tête filetée pour "aider" au démontage, est-ce standard ? peut-on en trouver quelque part ?


    [EDIT]


    Le petit bout de doc, merci Le Grand 63[/color]
    [​IMG]



    D'autres post traitant de la même machine :
    http://www.usinages.com/images-de-mapk-t12057.html?highlight=fh1 fhi
    http://www.usinages.com/ma-somua-fh1-est-arrivee-t16032.html?highlight=fh1 fhi
    http://www.usinages.com/somua-fh1-renovation-t14122.html?highlight=fh1 fhi
    http://www.usinages.com/renovation-somua-fh1-t12641.html?highlight=fh1 fhi
    http://www.usinages.com/a-l-aide-pl...ur-somua-fh1-t16167-15.html?highlight=fh1 fhi
    http://www.usinages.com/infos-avant-achat-fraiseuse-pour-un-debutant-t15852.html?highlight=fh1 fhi
    http://www.usinages.com/somua-fh1-t26648.html#307318
    http://www.usinages.com/atelier-olive35-1-t25816.html

    Post relatif au moteur :
    http://www.usinages.com/moteur-alsthom-de-1951-t18987.html#220743

    Post relatif à l'usinage des nouvelles noix :
    http://www.usinages.com/alesage-32mm-t19475.html#226228
    [/color]
     
  2. MJL

    MJL Ouvrier

    Messages:
    358
    Inscrit:
    10 Décembre 2007
    Localité:
    Lyon
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    J'ai remarqué un petit jeu dans l'axe des X :
    [​IMG]


    Quelqu'un sait-il comment regler le jeu de l'X ?
     
  3. MJL

    MJL Ouvrier

    Messages:
    358
    Inscrit:
    10 Décembre 2007
    Localité:
    Lyon
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    N'ayant aucune doc je ne vois pas encore comment démonté l'axe des Y.

    Je suppose, qu'il faut déposer toute la pignonerie des avance et le devant de la console :
    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]



    Quelqu'un sait-il par quoi commencer pour déposé l'Y


    Merci d'avance,
    MJL
     
  4. Fred8

    Fred8 Compagnon

    Messages:
    793
    Inscrit:
    18 Mai 2007
    Localité:
    45 - Orléans (Ingré)
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Elle est vraiment belle ta machine, et elle semble en très bon état. Cà vieillit bien une grande dame.
     
  5. mapk

    mapk Apprenti

    Messages:
    245
    Inscrit:
    3 Novembre 2009
    Localité:
    France
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Ah, une FHI avec tête universelle, qui tournicote dans tous les sens !

    Elle est bien belle, ta FHI, bravo, tu vas bien prendre ton pied avec ça !

    Pour le poids de mémère, oui, "ils" trichent un peu, "ils" disent 1750 Kg, mais après avoir démonté 600 Kg de parties "mobiles", le corps principal et juste la console pesaient encore 1450 Kg bien tasés (pesés avec un transpalette-peseur du copain chez qui je suis allé cherché la bête, seulement partiellement pour l'instant).

    Donc, il faut effectivement compter 2050 Kg, malgré une vidange relativement poussée de l'embase (plutôt de la merde comme tu dis, on a finit à la truelle et je pense que les finitions seront avec 4 ou 5 litres de fuel ou de pétrole pour décoller !)

    Pour mon déménagement, je ferai un petit topo également, mais le temps m'a manqué, bien que les photos soient déjà prêtes sur le forum dans la rubrique "Tests et STockages d'images", "Les images de MAPK".
    On peut déjà voir que ma FHI n'a rien à voir avec la tienne côté état général !

    Bon courage pour ta belle Somua, qui ne devrait pas demander beaucoup de boulot, à voir comme ça !

    Marc
     
  6. Lio13

    Lio13 Ouvrier

    Messages:
    333
    Inscrit:
    5 Juin 2008
    Localité:
    Fuveau 13
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Superbe machine.
    Elle a l'air d'être bien conservée pour son age.
    Serait-ce la grand mère des Z1 ? :P

    Bon courage pour la suite de la remise en fonction. :wink:
     
  7. sapete1

    sapete1 Compagnon

    Messages:
    830
    Inscrit:
    21 Avril 2008
    Localité:
    45 Loiret-Nord
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Bonjour à tous,

    Cà me rappelle mon stage d' été chez Carnaud Basse Indre à Boulogne-Billancourt en 1964!
    J' avais 18 ans, j'y ai passé deux mois sur cette machine à faire des pièces pour la maintenance des outillages de presse à emboutir, cette société faisait de l' emballage métallique: boites de conserves, bidons d'huile (bidons de loocked si je me souviens bien aussi) et les machines qui vont avec, presses, sertisseuses, agrafeuses.
    Je faisais de rayons avec une fraise en bout sur un plateau circulaire et gare aux raccordements avec les lignes droites!! il n' y avait pas de DRO, tout à la craie sur les tambours gradués!!Et gare au rattrapage de jeu!!
    Cette machine brille par la présence de la manivelle du vertical bien en avant ce qui te forge rapidement les tibias, je me souviens bien de cela!!!!

    Ils commencaient à réaliser les premiers emboutis pour le camping gaz, eh oui çà n' a pas toujours existé les boiboites bleues que l' on emmanche sur sa lampe à souder!
    J' ai aussi eu l' avantage d' utiliser un Caze HB500 tout neuf! A l'époque!Si j' avais su.....j' aurais essayé d' avoir des docs, mais à cette époque, fallait , soit les faucher, soit les recopier ...à la main: la photocopieuse n' existait pas et encore moins le scanner, je vous parle d' un temps , où, si l'on ne faisait pas attentoin , on mettait le pied sur la queue d' un tyrex en traversant la rue!!!
    Cette société, comme beaucoup de boite françaises a été absorbée ou fusionnée avec sa rivale anglaise Metalbox puis le tout repris maintenant par un groupe américain Crown. Encore un exemple de la décadence, c'était un fleuron de la machine outil spéciale. :-D :-D

    Bon après midi

    sapète1
     
  8. MJL

    MJL Ouvrier

    Messages:
    358
    Inscrit:
    10 Décembre 2007
    Localité:
    Lyon
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    J'avais un peu de temps aujourd'hui, donc je lui ais refais un peu de maquillage

    [​IMG]


    Première fois que j'utilise de l'Hammerite et j'en suis très satisfais.
     
  9. MJL

    MJL Ouvrier

    Messages:
    358
    Inscrit:
    10 Décembre 2007
    Localité:
    Lyon
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Salut,

    Effectivement, la tienne a fait l'objet de moins d'attention que la mienne par son ancien proprio :cry:

    Comment a tu fais pour en arrivé jusque là ?
    Je ne vois pas trop quels visses retiennent la base tournante.
    Tu as déposer la mère ?

    [​IMG]


    Je pense avoir un debut de reponse :
    Faut-il dégagé ces ergaux ?

    [​IMG]


    Mais comment dégagé le jaune, dans mon souvenir, la table bute sur la colonne.

    Merci d'avance.
     
  10. mapk

    mapk Apprenti

    Messages:
    245
    Inscrit:
    3 Novembre 2009
    Localité:
    France
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Salut.

    Ce n'est pas évident à voir tout de suite, c'est le camarade FMD qui m'a tout apprit !

    En fait, tu as trois vis autour de la partie fixe de la piste circulaire (suis-je clair?), il faut les déposer et tu tombes sur trois "goupilles" (de longueurs différentes) se terminant en sifflet, et bloquant les trois tenons (de longueurs différentes aussi) que tu appelles "une piste", tout à fait à raison !

    Par contre, si comme pour moi ces goupilles ont été serrées comme un sapeur (ça serre fort, un sapeur?), il n'est pas facile de les extraire.
    Mais WD40 est là, et avec une pince on arrive à les retirer quand même, bien que ça les marque et qu'il faille donner ensuite un petit coup de lime douce.

    La table vient ensuite juste en soulevant (attention de lever bien droit, déplacer la table pour équilibrer), avec son support tournant, on ne démonta donc pas du tout la vis, et donc, rien à re-régler ensuite.

    Cette dépose est nécessaire assez souvent pour nettoyer l'évacuation de lubrifiant de coupe, sur la mienne, ce passage est totalement obstrué et ce liquide devait couler ailleurs, là où il ne devait pas, donc, dépose bien utile de temps en temps.
    Attention, cet ensemble doit peser dans les 350 kilos à vue de nez (en fait, par calcul approximatif). Les trois "tenons-qui-sont-des-pistes") viennent avec la table, qu'il ne faut donc pas poser à plat avant de les avoir retirés, en repérant leur place car de longueurs différentes !
    Attention lors de cette opération de dépose des tenons de ne pas utiliser une chèvre branlante, prendre l'ensemble sur le nez serait souvent fatal...

    Bon courage (la mienne n'est pas encore arrivée entière à la maison, je n'ai donc pas trop de boulot à faire dessus... ailleurs, si, par contre !)

    Bon week-end.

    Marc
     
  11. MJL

    MJL Ouvrier

    Messages:
    358
    Inscrit:
    10 Décembre 2007
    Localité:
    Lyon
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Petit résumé du week-end.

    Petite beauté pour la tête
    [​IMG]


    Dépose de la base tournante grâce aux conseils de mapk et FMD
    [​IMG]

    [​IMG]


    Il me reste l'X à déposer.
    Je pense qu'il me faut démonter la face avant de la console + le train des avances
    [​IMG]



    Si les connaisseurs ont quelques pistes à me donner, je suis prenneur.
     
  12. FMD

    FMD Apprenti

    Messages:
    210
    Inscrit:
    15 Mars 2009
    Localité:
    Calvados
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Bonjour,

    Il faut enlever le pigon conique et l'intermediaire

    Emmenchés grassement

    dessous le pigons conique il doit avoir les vis de fixation de la noix

    retirer le vis de blocage de la toile qui glisse avec le chariot

    enlever le volant et la trappe du reservoir d'huile

    enlever les racleurs (pieces en laiton) avant et arriere

    desserrer le lardon et l'enlever

    et ça doit glisser


    tout cela si mes souvenirs sont exactes


    FMD

    Bons Copeaux
     
  13. sapete1

    sapete1 Compagnon

    Messages:
    830
    Inscrit:
    21 Avril 2008
    Localité:
    45 Loiret-Nord
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Bonjour à tous,

    Bravo pour le démontage de la SOMUA et les explications photographiques , çà donne envie d' en trouver une!

    A+

    sapète1
     
  14. françois44

    françois44 Compagnon

    Messages:
    1 470
    Inscrit:
    2 Février 2008
    Localité:
    Nantes
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Un autre que moi, sur ce forum, pourrait t'en dire plus... Mais Carnaud existe toujours, à Basse-Indre à côté de Nantes. Le nom à changé, ça s'appelle Arcelor Mittal (Sollac auparavant). Ils produisent la matière (feuilles d'acier) pour les "emballeurs". J'y suis intervenu plusieurs fois et voir ces énormes bobines d'acier se transformer en feuilles de 20centième de mm en passant dans les laminoirs à froid (3 ou 5 cages), les traitements divers, les bains de chromage, d'étamage alimentés par d'énormes transfo faisant circuler des intensités de l'ordre de 5à6000 ampères dans les jeux de barres... Belle usine...
     
  15. vbidou

    vbidou Ouvrier

    Messages:
    481
    Inscrit:
    15 Décembre 2008
    Localité:
    Savoie & Isère
    Celui qui remettait une SOMUA FH1 en marche
    Magnifique.
    Desolé, ma contribution sera bien "light", mais je ne manquerai pour rien au monde, le fil d'un Post aussi "documenté".
    Bonne restauration !
     

Partager cette page