1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Canon du 1873

Discussion dans 'Armes à feu et armes blanches' créé par AVN, 14 Décembre 2011.

  1. AVN

    AVN Ouvrier

    Messages:
    389
    Inscrit:
    19 Décembre 2009
    Localité:
    89 sud
  2. Chevreuil

    Chevreuil Compagnon

    Messages:
    603
    Inscrit:
    26 Novembre 2008
    Localité:
    cote d emeraude 22
  3. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Canon du 1873
    Salut,

    L'usage du traînard du tour et du guide hélicoïdal font un vrai banc de rayage.

    Mais je pense que la conception de l'outil de coupe pose un gros problème (avis personnel).

    Il n'est pas du tout garanti que toutes ces arêtes de coupe portent !
    L'outil est compliqué à faire, non réglable, et quasi inaffûtable.

    La profondeur de passe fixe en limite l'efficacité dans le cas de ce canon complètement usé.
    Ou alors, il faut un ribambelle d'outils de diamètres croissants...

    Il vaut mieux une seule arête de coupe, réglable à chaque passe (ou quelques passes).
    Comme sur un banc à rayer traditionnel, ou sur l'outil montré par Richelieu.
    C'est une technique éprouvée...

    Par contre, un outil de rayage réglable peut être complexe et exiger un usinage précis.
    Il faut aussi un indexage angulaire sur le banc, car on ne traite qu'une rayure à la fois.

    Autre avantage, il n'y a qu'une arête, facile à affûter (pierrage) en cours de travail (à ne pas négliger).
    Autrefois, ils n'avaient pas de carbure!
     
  4. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Canon du 1873
    Salut Richelieu,

    comment est-ce que tu rentres l'outil dans le canon, avec cette grosse vis qui dépasse derrière l'outil de coupe :?:
    Ce ne serait pas plutôt une vis sans tête noyée dans la tige qu'il faudrait pour régler l'enfoncement de l'outil ?
    Ou alors, j'ai encore rien compris :-D
     
  5. AVN

    AVN Ouvrier

    Messages:
    389
    Inscrit:
    19 Décembre 2009
    Localité:
    89 sud
    Canon du 1873
    Bonjour
    Quelques compléments.
    Ce qui est présenté est un essai en ce qui me concerne et un appel à la discussion et aux retours d'expérience pour les autres qui seraient intéressés.
    L'outil de coupe est délicat à faire mais sans plus. Les deux difficultés sont l'affutage et la progressivité du réglage (expansion bien contrôlée pour qu'il râpe sans engager). L'expansion au diamètre dépasse 3/10 mm ce qui est déjà large.
    L'utilisation bien conduite implique qu'on tourne l'outil de 1/4 de tour pour chaque passe. Le dispositif prévu, un emmanchement sur carré ajusté ( pour 4 rayures), le permet sans déréglage ( voir photo) mais je reconnais que la manip prend du temps.
     
  6. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Canon du 1873
    Salut AVN,

    l'essai est très intéressant, et le but aussi: avec un canon restauré, un '73 peut faire mieux que de servir de presse papier :tumbsupe:

    Tu tournes l'outil à chaque passe pour éliminer l'influence d'imperfections de l'outil, j'imagine ?

    Avec l'étagement des dents, l'outil fonctionne donc comme une "broche" (pour clavetages, par ex.)
    Une augmentation de la profondeur de rayures de 0.15mm est déjà bien, effectivement.
     
  7. Chevreuil

    Chevreuil Compagnon

    Messages:
    603
    Inscrit:
    26 Novembre 2008
    Localité:
    cote d emeraude 22
    Canon du 1873
    Cette vis ne sert qu'a regler la hauteur de la passe,une fois serré, la "dent" la vis est otée,ça a été fait rapidos.
    Cdt
     
  8. AVN

    AVN Ouvrier

    Messages:
    389
    Inscrit:
    19 Décembre 2009
    Localité:
    89 sud
    Canon du 1873
    Pour Pierepmx
    L'outil fonctionne effectivement commeune broche; quant à l'indexage, j'ai fait un peu dans le compliqué mais ça m'a rajeuni de faire une pénétration carrée à peu près bien ajustée.
    Sur la photo on voit un disque avec carré femelle tenu par une vis qui le positionne angulairement sur le coulisseau. Sur la tige de traction de l'outil se trouve le carré mâle avec derrière, pour le plaquer et bloquer en position un second disque échancré qui reprend l'effort de traction avec ses deux vis. Pour tourner il faut donc dévisser entièrement ou presque ce qui est long. J'avais prévu de mettre un ressort derrière le carré avec dégagement dans le coulisseau d'où manip simplifiée mais finalement renoncé vu la destination de l'engin.

    9  Usinages Indexation détails.jpg
     
  9. geanphy

    geanphy Compagnon

    Messages:
    1 366
    Inscrit:
    3 Octobre 2009
    Localité:
    seine et marne sud
  10. Charly 57

    Charly 57 Compagnon

    Messages:
    3 772
    Inscrit:
    21 Décembre 2008
    Localité:
    Moselle
    Canon du 1873
    Bonjour

    Si tu veux faire parler ton 1873, pense à aléser les chambres du barillet au plus grand diamètre présent dans ton canon sans parler du cône d'entrée. Il faut mesurer le diamètre à fond de rayures.

    PS: si tu veux des étuis , j'ai du 44/40 et du 44 Mag à adapter ....

    Nota: le 1873 est en 8ème catégorie: vente libre de catégorie antiquité.
     
  11. Chevreuil

    Chevreuil Compagnon

    Messages:
    603
    Inscrit:
    26 Novembre 2008
    Localité:
    cote d emeraude 22
  12. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Canon du 1873
    Salut Richelieu,

    dis comme ça, c'est limpide !
    Je comprend vite, quand on m'explique longtemps... :wink:
     
  13. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
  14. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Canon du 1873
    Des infos sur le chambrage, trouvées par hasard (en cherchant la profondeur des rayures).

    http://gbourrat.free.fr/Cibl1873/cibles357-full.pdf

    D'après ce document, les rayure ont une section trapézoïdale : haut de rayure: 5mm, fond de rayure : 4mm.
    Sur une hauteur de 0.25mm.
    L'outil devrait donc avoir cette forme, 4mm à l'extrémité, même pente , pour une restauration optimale.
    La pente est de 63° par rapport à la "radiale". La forme trapézoïdale est donc très prononcée.
    Comme je n'ai jamais vu un "Modèle 1873" de près, je ne peux pas en dire plus.

    Autres infos et source de ce fichier (il y a 3 autres articles ) ici : http://gbourrat.free.fr/

    http://gbourrat.free.fr/Cibl1873/cibles356-full.pdf
    http://gbourrat.free.fr/Cibl1873/cibles358-full.pdf
    http://gbourrat.free.fr/Cibl1873/1873C359.pdf
     
  15. geanphy

    geanphy Compagnon

    Messages:
    1 366
    Inscrit:
    3 Octobre 2009
    Localité:
    seine et marne sud
    Canon du 1873

    c'est historique ça ? :mrgreen:

    le 44mag est un peu raide et flotte trop, mais le 44/40, effectivement, c'est le top !
     
Chargement...

Partager cette page