1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Bon mon projet avance mais je fais quoi maintenant...

Discussion dans 'Fonderie' créé par ducamac, 3 Avril 2010.

  1. ducamac

    ducamac Nouveau

    Messages:
    8
    Inscrit:
    21 Mars 2009
    Localité:
    Nancy
    Bon mon projet avance mais je fais quoi maintenant...
    Salut tous le monde,

    Je viens vers vous pour avoir quelques infos pratiques et techniques.
    Je suis depuis un certain temps sur un projet de réalisation d'une pièce coulée en aluminium.
    Pour cela, j'ai d'abords réalisé un proto avec une fraiseuse ( petite crouzet valence pour info).
    A la suite de ça, j'ai réaliser ma pièce dans du medium et fais des moules dans du silicon de moulage.
    J'ai coulé de la cire dans ces moules et j'ai collé toutes les pièces entre elle. (photo1).
    J'ai ensuite coulé un canal de remplissage et un canal d'évent pour la coulé d'alu. Ca me donne ça au final (Photo 2&3).
    J'ai noyé ma pièce en cire dans du plâtre et attendu que celui ci durcisse. (Photo 4&5).
    Maintenant je fais quoi?
    Je mets mon moule en plâtre à l'envers dans un four pour faire fondre la cire (quelle température et combien de temps?), ou alors l'aluminium peut être coulé tel que dedans?
    Je sais que le contacte de l'eau et de l'alu en fusion est un peu problématique (voir carrément dangereux), mais est ce pareil avec la cire? De plus je souhaite avoir une pièce sans bulle ou défaut une fois démoulée.
    Donc voila ou j'en suis.
    Je précise que je n'ai aucunes prétention à être un fondeur, mais j'ai absolument besoin de cette pièce en aluminium pour avancer dans mon projet.

    Je vous remercie d'avance pour vos réponses et commentaires.

    CIMG3249.JPG
    ↑  Photo 1


    CIMG3319.JPG
    ↑  Photo 2


    CIMG3323.JPG
    ↑  Photo 3


    CIMG3335.JPG
    ↑  Photo 4


    CIMG3337.JPG
    ↑  Photo 5
     
  2. ppt

    ppt Compagnon

    Messages:
    1 881
    Inscrit:
    10 Septembre 2008
    Localité:
    Lyon, France
    Bon mon projet avance mais je fais quoi maintenant...
    si j'ai bien lu à droite à gauche, le passer au four ne peut pas faire de mal, les moules en plâtre étant sécher ainsi pour être sur qu'il n'y ai plus de flotte pour la coulée.
    le temps ? je ne sais pas
    20 heures à 250°C au pif.
    ca, c'était pour l'eau.
    pour la cire, ça m'étonnerait quelle parte entièrement de toute façon
    elle sert à quoi ta pièce ?
     
  3. Anonymous

    Anonymous Guest

    Bon mon projet avance mais je fais quoi maintenant...
    Salut ducamac et ppt
    Quand ton proto est fini , si j'ai bien compris , tu as fais
    un moule en élastomère , ensuite tu as fais un tirage en cire :?:
    La cire tu l'as noyé dans du plâtre , en pensant à la tige de coulée et
    aux évents ?
    Étape suivante , tu dois cuire ton plâtre , pour que la cire fonde ( au
    début pas trop chaud , tu peux la récupérer et le réutiliser ) et ensuite
    à une température élavée . ( en principe , on utilise un plâtre spécifique
    qui laisse les gaz s'échapper ) et après tu coules ton métal en fusion.
    Dans le cas de plâtre de fonderie , lorsque le métal a prit , tu mets le
    plâtre dans l'eau et il se désagrège tout seul. Si tu comprends pas, . dis le .
    cb
    Un site ( pascal rosier.com)

    Fiche plâtre.jpg
     
  4. ducamac

    ducamac Nouveau

    Messages:
    8
    Inscrit:
    21 Mars 2009
    Localité:
    Nancy
    Bon mon projet avance mais je fais quoi maintenant...
    Merci pour ces réponses.
    Je vais donc passer mon moule en plâtre dans mon four de cuisine (j'ai que ça).
    Je pense le mettre quelques heures à 220° la tête en bas pour évacuer la cire.
    J'ai fais ce moule il y a plusieurs semaines. Le passage au four en plus, et je pense qu'il sera bien sec.

    Il me reste plus qu'a trouver quelqu'un qui puisse me faire la coulé (je n'ai pas de four et pas les compétences), par contre j'ai beaucoup de plaque d'alu...

    Je vous tiens au courant et vous posterez des photos une fois ma pièce coulée.
     
  5. ppt

    ppt Compagnon

    Messages:
    1 881
    Inscrit:
    10 Septembre 2008
    Localité:
    Lyon, France
    Bon mon projet avance mais je fais quoi maintenant...
    Si tu ne coules pas toi même (ce qui est sage) laisse le fondeur faire le moule :wink:
     
  6. Anonymous

    Anonymous Guest

    Bon mon projet avance mais je fais quoi maintenant...
    Salut ppt
    Le problème , c'est que son moule est déjà fait.
    De plus , à mon avis , il est en plâtre ordinaire.
    A la coulée , il risque de casser ( quasi sûr ).
    ducamac , vu que tu es sur Nancy , il me semble
    qu'il y a dans cette ville , soit un lycée ou un IUT
    de fonderie , renseigne toi , et si c'est le cas , va
    les voir.( Lycée Henri Loritz )
    Pour la coulée , fais attention , ne prends
    pas de risques inutiles. Tiens nous au courant .
    Claude Voir la pièce jointe bts_alliage.pdf
     
  7. JCS

    JCS Compagnon

    Messages:
    864
    Inscrit:
    22 Juin 2007
    Localité:
    Cher
    Département:
    18200
    Bon mon projet avance mais je fais quoi maintenant...
    Salut à tous,

    Ici une façon de proceder, pour les métaux précieux :

    http://www.sulka.fr/fcp/

    Le "plâtre" utilisé a des caractéristiques particulières.
    Je cuis mon cylindre incliné, orifice vers le haut de façon à ce que les gazs s'échappent.
    Sur la photo, ancienne, le cylindre est à l'envers.

    Les paliers de températures sont, de mémoire, de 100 °, 400 ° puis 750 °,

    Le cylindre doit être entre 400 et 550 ° pour la coulée de métal en fonction de l'épaisseur du modèle.
    Plus le modèle est fin, plus la température du cylindre doit-être haute.

    Pour l'alu je pense qu'il faut descendre plus bas, certainement à moitié du point de fusion.

    La coulée est pratiquée en dépression.

    Pour des petites pièces un compresseur de frigo monté à l'envers va bien.

    @+

    JC.
     
  8. sans

    sans Compagnon

    Messages:
    589
    Inscrit:
    28 Décembre 2009
    Localité:
    Toulouse
    Bon mon projet avance mais je fais quoi maintenant...
    Essayer avec le plâtre comme tu as fait, c'est effectivement une façcon à se faire mal. Les plâtres ordinaires ne sont pas adaptés aux hautes températures, ni aux tensions par expansion.

    Dans la fonte à cire perdue, le premier palier est à 100° environ pour faire couler la cire. A ce moment, le revêtement doit être encore humide pour absorber l'expansion de la cire. En fondant, la cire rentre un peu dans le revêtement, et en montant à 730°, tout est carbonisé. Si tu ne fais pas ça, le revêtement n'est pas assez poreux pour laisser évader l'air pendant que tu coules le métal dans la cavité (ce pour cela que JC suggère le compresseur à l'envers pour avoir une dépression).

    Brèf, soit très prudent, ton approche actuel n'est pas du tout adapté et à point pour ce que tu veux faire. A ta place, je referais une cire et j'utiliserais la cire, qui me semble très compacte, pour faire un moule en sable en deux parties. Pour te faire une idée, cherche "delft casting", "delft clay" or "green sand casting" sur YouTube ou Google Video.

    Bonne chance !
     
Chargement...
Articles en relation
  1. christo
    Réponses:
    6
    Affichages:
    1 788
  2. CmC
    Réponses:
    25
    Affichages:
    3 599
  3. nicolas.ECL2011
    Réponses:
    2
    Affichages:
    4 378

Partager cette page