1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

bobiner avec un tour

Discussion dans 'Tours' créé par MICROTECH, 4 Février 2015.

  1. MICROTECH

    MICROTECH Nouveau

    Messages:
    29
    Inscrit:
    22 Septembre 2008
    Localité:
    Alsace
    bobiner avec un tour
    Bonjour à tous,

    Je dispose d'un tour réalisé par les BTS productique de l'école d'Haguenau...peu puissant mais de très bonne qualité et précision. J'aimerais pourvoir le transformer en machine à bobiner de petits transformateurs comme ceux nécessaire à la construction ou rénovation d'amplificateurs à tubes. Sur un ampli à tube on trouve un transformateur d'alimentation, self de lissage, transformateur de sortie et parfois même transformateur d'entrée et inter étages. Bref y'a de la bobine dans l'air.
    Le bobinage du cuivre se fait à spires jointives, et les couches successives nécessitent qu'une navette porte fils fasse l'aller et le retour entre deux butées réglables avec contact de fin de course. Un compte tour arrête le mandrin (?) lorsque le nombre de spires est atteint.

    Savez vous si ça existe déjà sous forme d'un kit ? Merci par avance.
     
  2. FB29

    FB29 Compagnon

    Messages:
    4 435
    Inscrit:
    1 Novembre 2013
    Localité:
    F-29200 Brest Métropole
  3. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 370
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    bobiner avec un tour
    De mon point de vue :
    Modifier un tour pour le transformer en bobineuse convenable nécessitera un travail important et il n'est pas sûr d'aboutir.
    Si le fil à bobiner est d'assez petit diamètre (< 1 mm) je pense qu'un dispositif comme montré par FB29 est plus judicieux ou peut être mieux si on est un peu équipé de s'en faire un de toutes pièces car au moins ce sera sans surprise sur certains points essentiels.
    En fait le tour n'apporte que sa broche tournante motorisée et la vis mère mais aura t'elle le "pas" adapté au diamètre du fil. Il restera que l'arrêt en fin de couche et le retour dans l'autre sens sera probablement à gérer manuellement. D'ailleurs il peut être souhaitable de mettre un isolant approprié entre couches surtout pour les bobinages secteur et HT.
    Le dispositif le plus difficile à réaliser sera le dispositif qui freine l'arrivée du fil et qui le guide de façon parfaite et là qu'elle que soit la solution choisie il faudra s'y atteler pour qu'il joue son rôle parfaitement
    Je ne sais pas qu'elle est votre "background" mais sachez que les transfos en HIFI sont les points faibles des ampli à lampes (je parle des tranfos autres que celui du secteur)
    La qualité des tôles est capitale et donc (de mon point de vue) en particulier la fabrication du transfo de sortie n'est pas du domaine de l'amateur ni de l'artisan même. Aux temps glorieux (années 60) les ampli HIFI à lampes (les transistors n'étaient pas encore matures dans ce domaine) les plus prestigieux avaient des transfos de sortie extrêmement couteux d'où le prix de l'ampli, car seules des marques prestigieuses en maîtrisaient la fabrication. Mais enfin c'est vous qui voyez.
    Stan
     
  4. Guy69

    Guy69 Compagnon

    Messages:
    625
    Inscrit:
    3 Mars 2009
    Localité:
    71
    bobiner avec un tour
    Bonjour
    le sujet du bobinage des transfos de sortie d'amplis à tubes est mon dada :)
    Malgré tout mon respect pour Stanloc, je me permets de penser au contraire qu'un bon transfo est à la portée d'amateurs ou d'artisan. Le plus dur n'est pas de le bobiner mais de le calculer (alternance des couches etc). Il y a de de bons ouvrages sur le sujet, la bible étant le chapitre 5 du Radiotron Designer Handbook (RDH4 pour les intimes).
    Pour ceux que cela intéresse, voir http://www.dissident-audio.com (notre "prof" Yves), et http://montagnaise.free.fr/ de l'ami "erato" qui bobine comme un chef. Tout ce monde se retrouve aussi sur http://www.audiyofan.org. Certains pensent que seul Mr Chrétien savait bobiner grâce à des formules magiques, d'autres au contraire sont plus pragmatiques et obtiennent des résultats qui nous paraissent honorables.
    Pour ce qui est de la bobineuse, regarde ce qu'a publié ici l'ami Foxtrot, c'est excellent
    http://www.usinages.com/projets-autres-machines-cnc/bobineuse-automatique-foxtrot-foxtrot-coil-t25875.html

    Cordialement
    Guy
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  5. wxcv

    wxcv Apprenti

    Messages:
    97
    Inscrit:
    11 Février 2010
    Localité:
    vichy
    bobiner avec un tour
    bonjour
    mon idée serait d installer un compte tours ou plutot un compte rangs de machine a tricoter , ils sont souvent tout plastique , alors qu il en existe des tout métal , donc ce qui laisse a penser plus robuste
    j avais construit un poste cibi monocanal dans les temps heroiques , et j avais construit le transfo de modulation !!!! le nombre de tours rien de bien précis !!!!
    pour info la tompson installait dans des chaines hifi des transfos d alim (primaire 220 ) dont les toles soit les E et les I étaient tous du meme sens , donc pas croisés , , de chaque coté un cordon de soudure pour tenir le tout , !!!!!!!a l ecole l on m aurait parlé des courants de foucault!!!!!
     
  6. stanloc

    stanloc Compagnon

    Messages:
    4 370
    Inscrit:
    29 Octobre 2012
    bobiner avec un tour
    @guy69 ; aïe, je crois que j'ai touché une corde sensible. Moi je ne veux blesser personne et chacun fait ce qu'il veut.
    Peut-être que notre différence d'age me permet d'avoir une autre appréciation sur le sujet des ampli à tubes car moi j'ai vécu avec lorsqu'il n'y avait pas autre chose. Je ne donne pas dans le VINTAGE.
    Quant aux appréciations sur les transfos en BF à chacun ses sources d'information. Moi j'ai en particulier l'avis d'un copain de régiment qui travaillait dans une entreprise qui concevait et fabriquait tout le matériel sonars et dispositifs d'écoute sous-marine pour la "Royale". Et il me disait tout le bien que dans cette entreprise on pensait des calculs des ingénieurs en matière de transfo BF justement. Leurs calculs, ils s'assoyaient dessus car les mesures qui suivaient les donnaient pour mauvais et grâce à des recettes empiriques connues des gens de terrain ils sortaient des petits bijoux.
    Enfin bref le sujet est sur le bobinage.
    Stan
     
  7. Guy69

    Guy69 Compagnon

    Messages:
    625
    Inscrit:
    3 Mars 2009
    Localité:
    71
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
Chargement...

Partager cette page