1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Alim de labo : modules régulateurs buck ?

Discussion dans 'Electronique' créé par j.f., 11 Avril 2012.

  1. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Salut à tous.

    je voudrais me faire une alim stabilisée, réglable en courant et tension, comme il se doit.

    Je suis tombé sur ces modules à très bas prix, et qu'il suffit d'alimenter par une tension redressée filtrée :

    http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item=190649700559&ssPageName=STRK:MEWAX:IT&_trksid=p3984.m1423.l2649

    Ça semble séduisant : prix faible, rendement, pas de gros radias comme sur une alim linéaire. Ils seraient placés chacun derrière un transfo 35 V 250 VA.

    Qu'en pensez-vous ?

    Le fait qu'il y ait des ajustables et des poussoirs directement sur le CI n'est pas un souci, d'autant qu'il y a des chances que ce soit en fait livré plus ou moins en kit, avec la carte et les CMS d'un côté, et les composants classique de l'autre, à souder.

    But : faire un petit combiné intégrant un géné BF et une double alim stab dans un rack 19" 2U
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  2. metalux

    metalux Compagnon

    Messages:
    2 265
    Inscrit:
    11 Janvier 2009
    Localité:
    nord
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    bonjour

    effectivement la platine est séduisante, en plus avec un affichage U et I :) par contre, elle est donnée pour 60V et 5 A :eek: ce qui me semble énorme au niveau dissipation thermique,ça beau être une alim a découpage , je pense qu'un ventilo est de rigueur :wink: ( c'est surement précié dans l'annonce, mais l'anglais et moi ..)
    De plus tu auras très rarement l'occasion d'utiliser des valeurs aussi hautes en électronique pure


    des alims de labo j'en ai réalisé a la pelle, ( la plus grosse 35V 100 A ) il me reste des platines si tu es interessé ( régulation a ballast ) donc radiateur qui s'impose
     
  3. wika58

    wika58 Modérateur

    Messages:
    10 376
    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Localité:
    F-54560 / Lorraine
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Ce module a vraiment l'air intéressant... :-D
    J'envisage de me refaire une alim de labo... mon actuelle avec régulateur série vient de me lâcher après + de 20 ans de bons et loyaux services... :cry:
    j'ai juste une crainte pour le manuel d'utilisation qaund on voit l'anglais de l'annonce...

    j.f., tiens nous au courant si tu en achètes une... :wink:
     
  4. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 399
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Bonjour

    Entrée 15 à 62 V , sortie 0 à 60 V sachant que vin >= vout + 2 v (déchet)

    Courant de 5 A max

    Vous l'attaquerez avec un transfo de 35 v, mais il lui faut du continu en entrée.

    Approximation :
    35 * racine (2) = 49 V max si bien filtré par capa, seuil diode négligé
    puissance : 49*5 = 245 w ( je néglige la tension de déchet de l'alim)
    Votre transfo fait 250 VA donc vous serez proche de sa limite dans ces conditions.

    Pour une utilisation classique en électronique numérique du 12 v voire du 5 v suffit, donc pas de risque pour le transfo. Il sera juste sur-dimensioné quand à la capacité de l'alimentation max 5 A.
    Vous pourriez théoriquement débiter plus sur les faibles tension ; mais vous serez bridé par la capacité de l'alimentation.

    => Auquel cas pourquoi mettre 2 transformateurs ?

    => Pensez au courant d'appel fonction de ce que vous voudrez alimenter.

    Mais pour un gbf cela suffira ce sera même du luxe.
    Quand à votre double alim stabilisée , si vous pensez à une alimentation symétrique, je pense que cela ne sera pas pratique car vous ne réglerez pas la tension +/-à partir d'une seule alimentation à moins qu'il y ait une fonction de poursuite.

    => A voir aussi l'ondulation sera -telle suffisament faible pour votre besoin, voir les harmoniques suffisament affaibli si vopus faites de l'analogique ?

    cdlt lion10
     
  5. mictor

    mictor Apprenti

    Messages:
    92
    Inscrit:
    3 Mars 2008
    Localité:
    BOURGES CHER
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Bonjour

    metalux : si vous avez des schémas d' alim réglable en tension et intensités dans les 35v 10 a 20A je suis intéressé

    Merci
    MICTOR
     
  6. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Je sais bien que c'est alimenté en redressé filtré. C'est ce que j'ai écrit plus haut.

    Pourquoi 35 V ? Simplement parce que sur eBay il y en a de pas chers, vendus par lots de deux pour le prix d'un !

    Pourquoi 2 ? Pour faire une double alim, permettant :

    - alims symétriques
    - alims en parallèle avec courant doublé
    - alims en série pour doubler la tension

    En fait, les seules préoccupations sont le filtrage et la qualité de régulation.

    Je compte en plus intégrer dans le rack une 3ème alim,à découpage, qui fournit 12V 1.2A, -12V 300 mA, 5V 3A, récupérée sur un équipement électronique (ce n'est pas une alim de PC). Marque : Lambda Electronics

    Pour le refroidissement, c'est gérable aussi. 250 W en étant optimiste (en fait 250VA), 80% de rendement -> 50W. Suffit de remplacer les radias (les transi sont en bord de carte), et de ventiler. Ou même, tel que ça se présente, les placer sur le chassis qui peut alors disspier les watts (surface importante), par l'intermédiaire d'un bloc d'alu et de graisse thermique.

    Je vais commander, c'est pas ruineux...

    [EDIT]

    voilà l'annonce eBay. Je mets le lien puisque c'est de l'achat direct, et qu'il y a du stock. Vente par lot de 2, 58.35 € les deux, donc, soit moins de 30€ pièce

    http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item=120889925746&ssPageName=STRK:MEWAX:IT&_trksid=p3984.m1423.l2649

    marque connue, française, caractéristiques ici :

    http://www.ceclaindustrie.fr/transformateurs_toriques_nfc52200_toriques_%282p_2s%29.htm

    tension nominale : 2x36V (mise en parallèle des enroulements dans mon cas)
    tension à vide : 2x42.6V
    courant nominal : 3.37A (suffisant)

    metalux > sur une alim de labo, quelle est la 'norme" en ce qui concerne le condo de filtrage (avant régulation) ? 1000 µF / A, ça suffit ? Ici, ça ferait 3300 ou 4700 µF...

    Ensuite, avec des transfos à doubles enroulements, tu préfèrerais mettre les enroulements en parallèle avec un pont à 4 diodes, ou bien les enroulements en série, 0V au commun et deux diodes, à l'ancienne ? La deuxième solution (commun + 2 diodes) me semble plus correcte électriquement puisqu'on s'affranchit des inévitables différences entre les deux enroulements qui induisent des courants parasites : pas de risque d'un enroulement débitant plus ou moins dans l'autre du fait de la différence de tension entre les deux. Deux chutes de tension diode, mais on s'en fout, c'est négligeable...
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  7. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Les alims sont arrivées.

    Dans une enveloppe craft, entourées de papier bulle. grosse angoisse, mais rien n'est abîmé.

    Quelques tests rapides sur un rhéostat 16 ohms 150 W histoire de lui faire envoyer un peu de courant et de tension. Puis en court circuit (photo ci-dessous). Ça marche bien. Je n'ai pas exploré toutes les fonctions. Pas d'échauffement excessif constaté : les radias ne deviennent pas brûlants. Je pense qu'un ventilateur n'est pas utile.

    J'ai pu également vérifier "l'effet buck" : le courant, en dessous d'une certaine tension, devient supérieur à ce qu'est capable de fournir le transfo. (conversion de puissance).

    DSCF7530 [800x600].JPG

    DSCF7532 [800x600].JPG

    Pour les utiliser dans une alim de labo, Il va falloir :

    1) séparer l'afficheur (type 1602) de la platine principale
    2) trouver de quoi faire la liaison ; je sais que ça existe, mais je ne sais pas où chercher
    3) déporter les 3 petits poussoirs
    4) déporter les 2 potards de réglage
    5) déporter les voyants LED
    6) trouver 4 multitours de 10k pas trop gros
    7) caler un peu la self au silicone (elle risque de s'arracher sur des chocs et vibrations)

    pas évident de dessouder les composants, à cause du double face. Le mieux est sans doute de les détruire sans toucher au circuit imprimé.

    J'ai aussi cherché des "écrans plexi" de façade pour afficheurs 1602, j'ai pas trouvé...

    Plus tard, je regarderai l'oscillation en sortie à fort courant.

    L'affichage semble exact : très peu de différence par rapport à mon vieux multimètre FLUKE jamais ré étalonné depuis 20 ans.
     
  8. mictor

    mictor Apprenti

    Messages:
    92
    Inscrit:
    3 Mars 2008
    Localité:
    BOURGES CHER
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Bonjour

    Merci pour le message , j ai commandé une alim il y a une semaine ( quel est le délai pour vous)
    quelques questions

    le réglage de la tension et du courant ce fait par les potentiomètre ou par les poussoirs?

    a quoi sert le connecteur blanc a gauche ?
    merci
    cordialement
    Mictor
     
  9. jcma

    jcma Compagnon

    Messages:
    1 658
    Inscrit:
    2 Novembre 2008
    Localité:
    Mulhouse - Haut-Rhin
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Bonsoir,

    Quel est le pas du connecteur de l'affichage ? Il y a peut être moyen de prendre une nappe avec 2 connecteurs à sertir en mâle et femelle (Comme ceux que l'on trouve sur les DDs mais à une seule rangée de contact).

    @+
    Jean-Charles
     
  10. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Oui, c'est exactement ça. Pas de 2.54 mm, une rangée. J'ai déjà vu des câbles à ce pas dans de vieux équipements genre radio réveil. Mais on doit pouvoir se débrouiller avec de vielles nappes IDE et des barres de pins mâle mâle ( http://www.ebay.co.uk/itm/Turned-Pin-Single-Row-Header-Plug-Connector-20-Way-/290703792226?pt=UK_BOI_Electrical_Components_Supplies_ET&hash=item43af4bd862 ). Le souci, c'est que ce n'est pas très clean. Autre piste à explorer : l'afficheur est très courant, en particulier pour les Arduino et autres contrôleurs. Ca doit se trouver chez ceux qui distribuent ce genre de matériel, pour raccorder afficheurs, extensions, E/S, etc.

    Il y a ça, aussi :

    http://www.ebay.com/itm/40pcs-20cm-male-to-female-Dupont-cables-For-Arduino-Shield-/170821132598?pt=LH_DefaultDomain_0&hash=item27c5bba136

    (simple recherche sur eBay, je n'ai aps encore fouillé chez les vendeurs français comme Slectronic)

    En fait, il y a plein de trucs, le tout c'est d'arriver à trouver parmi les milliers de réponses des moteurs de recherche.

    mâme-femelle, une rangée, 16 conducteurs, pas de 2.54 mm, 2 exemplaires.

    mictor > j'ai passé commande dans la nuit du 10 au 11, ça a donc mis exactement 15 jours. Délai habituel avec la Chine : 10 à 20 jours. Le réglage de tension et courant se fait par les potards multitours qu'on voit sur la carte. Les poussoirs servent à sélectionner fonctions et affichage. Toute valeur analogique se saisit avec les potards, ce qui est très pratique. Au passage, pourquoi des potards ??? C'est piloté par µP, pourquoi ne pas avoir mis de petits encodeurs rotatifs ??? Le connecteur blanc est un repiquage des connections des poussoirs. On peut y mettre les connecteurs plats 4 contacts qui servent à relier les ports USB entre carte mère de PC et prises en façade (ou autre trucs du genre). Ce connecteur blanc est identifié J3. Il y a aussi 4 pastilles inoccupées identifiées J4, et qui peuvent recevoir quelque chose. Mais quoi ???

    Une chose importante, et bien faite : les colonnettessont libres de potentiel. On peut donc sans problème fixer deux platines dans un boitier métallique, puis relier le + de l'une au - de l'autre (alim symétrique) sans faire de court jus.

    Pour le connecteur blanc :

    de haut en bas sur la photo :

    - pin du haut = commun
    - bouton UP
    - bouton DOWN
    - bouton OUT/OK

    vérifié à la sauvage, à l'ohmmètre

    Ensuite, il faut faire sauter les potards et les LED, et les remplacer par des picots. Une chance : les potards ont leurs pattes en ligne. Ce n'est pas toujours le cas. Faut la jouer fine, les trous ne sont pas gros.

    Les cathodes des LED sont à gauche (pastille ronde), les anodes à droite (pastilles carrées).

    Les points chuads des potards sont à gauche, les points froids à droite. Curseurs au milieu. Les points chauds sont communs. Les points froids sont communs.

    J'ai eu énormément de mal à déboucher un des trous des potards : il est abimé. Mais ça n'a pas d'importance, c'est le négatif (point froid).

    Circuit imprimé d'excellente qualité : aucune tendance des pistes à se décoller sous l'effet de la chaleur.

    Les trous des LED sont tout petits, mais des picots comme ceux du connecteur blanc passent juste. Donc, il est possible de faire quelques chose de propre en passant tout (potards, boutons, LED) par des connecteurs pour CI pour nappe au pas de 2.54 comme pour l'afficheur. Le tout est d'en approvisionner ou d'en récupérer...

    Je n'arrive pas à comprendre pourquoi ce module est livré avec LED et potards soudés sur la carte. C'est complètement débile.

    DSCF7536 [800x600].JPG
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  11. mictor

    mictor Apprenti

    Messages:
    92
    Inscrit:
    3 Mars 2008
    Localité:
    BOURGES CHER
  12. speedjf37

    speedjf37 Compagnon

    Messages:
    987
    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Localité:
    indre et loire
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Bonjour,

    D'après vos descriptions seul l'affichage serait piloté par le microcontroleur.
    Les réglages se font par les potentiomètres.

    Est ce qu'il est possible d'identifier le composant à 8 pattes situé à côté des potentiomètres ainsi que le microcontroleur (références)?

    Y a t'il une documentation ,un schéma ?
     
  13. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Oui, je viens de refaire des essais, ça a l'air d'être ça...

    µC = STM8S10

    circuits 8 pattes, je ne sais pas. Logiquement, ça doit être des comparateurs ou des AOP (Texas Instruments, en tous cas)

    DSCF7544.JPG

    Les switchers, il y en a deux : LM2576 et LM2596

    Tous les circuits intégrés sont donc des Texas. Je suis à peu près sûr que ce module est une simple "note d'application" Texas, mais je ne l'ai pas encore trouvée.

    Une question : comment protéger le secondaire du transfo (avec 10 000 µF derrière) ?

    36V, 250 VA -> 7 A

    sachant que le module est fait pour 5 A, un fusible retardé de 6.3 A, ça irait bien ? (problème du pic lors de mise sous tension du condo)

    Et pour le primaire, 1.25 A retardé ?

    Il y a des fonctions que je n'ai pas explorées pour le moment, à part la temporisation : on peut définir une durée, avec un courant et une tension, ce qui est utile pour charger des batteries, par exemple... sans doute très pratique puisque on a l'affichage en mAH qui permet de facilement faire le classique 1/10 pour les batteries au plomb.

    Jusque là, il semble qu'associé avec un transfo 36V 250VA, ça fasse une petite alim sympa 40, 5A. J'ai poussé un peu, mais pas encore à donf. Bien sûr la tension monte un peu plus haut si le courant n'est pas trop élevé.

    Je pense aussi que compte tenu du prix, ça peut constituer une alternative intéressante à une alim stabilisée protégée interne ; elle est très compacte et ne chauffe pas comme une alim linéaire, et c'est vraiment universel. On doit même pouvoir supprimer l'afficheur une fois le module réglé, et l'utiliser pour autre chose... 35€ pièce, hors frais de change, c'est vraiment intéressant.
     
  14. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Salut,

    il y a du monde sur cette carte !
    Prix canon et grosses capacités.

    C'est quoi comme composants sur les radiateurs ?

    Vu ce qu'il y a sur la carte, ça pourrait ressembler à des alims combinées : régulateur à découpage suivi d'un régulateur linéaire (sur radiateur, genre LM338). Les deux tensions changeant ensemble.
    Ça améliorerait énormément la qualité de la tension de sortie (bruit) tout en maintenant la dissipation au minimum.
    (Mais sur les radiateurs, ça peut très bien n'être qu'une régulation linéaire pour le µC)

    Difficile de dire si le µController est dans la boucle de régulation ou s'il ne sert qu'à gérer affichage et éventuellement des protections.
    Les deux sont possibles, sans compliquer dans le soft : la régulation reste analogique, pas numérique).

    Pour les potards, comme c'est seulement du double face, il aurait été plus facile de couper les pistes (un coup de cutter) et de laisser les ajustables sur le PCB : il suffit qu'une seule patte soit "plantée" dans un plan de masse pour que ça devienne "pénible" à dessouder et à nettoyer (comme tu l'as constaté...).
     
  15. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Alim de labo : modules régulateurs buck ?
    Les régulateurs ne faisant que 3A, pour 5A, il doit être probablement y avoir un transistor de commutation supplémentaire sur l'un des radiateurs.
     
Chargement...

Partager cette page