1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Adaptation d'un mandrin sur un nez de broche

Discussion dans 'Outils et accessoires' créé par j.f., 14 Avril 2008.

  1. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Adaptation d'un mandrin sur un nez de broche
    Bonsoir,

    je viens de recevoir un mandrin 150 mm à 4 mors indépendants. Un joli mandrin tout neuf trouvé sur eBay, en acier et non en fonte. Un bel accessoire que je cherchais depuis longtemps. Je veux donc l'adapter sur la broche de mon tour.

    Etant données ses cotes, un faux plateau pourrait être évité...

    description du truc :

    4 perçages (passages de vis pour vis M8 HC) : 1, 2, 3, et 4

    2 taraudages M8 : 5 et 6

    Le diamètre de centrage est de 70 mm. Celui de l'épaulement de la broche de mon tour est de 72 mm. Les taraudgaes 5 et 6, ainsi que le trou 1, correspondent aux 3 perçages de fixation du nez de broche. Donc, moyennant un réalésage de 70 à 72 mm ainsi que la réalisation d'un écrou "spécial", je devrais pouvoir adapter ce mandrin directement sur le tour, sans faux plateau.

    Oui, mais voilà... Impossible d'arriver à centrer correctement le mandrin pour faire ce réalésage léger. Le poids du mandrin rend difficile ce réglage.

    J'ai essayé la technique suivante :

    - mandrin d'origine en place. Tournage d'une pièce cylindrique. Sans toucher à rien, mise en place du mandrin 4 mors sur le cylindre de référence. Serrage et réglage : je ne suis pas arrivé à faire mieux que 0.03 mm de concentricité. Donc, pas touche ! On pourrait se dire : 0.03 mm alors que les mors sont indépendants, c'est rien. Ben moi, j'aime pas !

    - plan B (test demain) : usinage d'un cylindre plus gros devant juste permettre au "passage" du mandrin (45 mm) de s'y placer sans jeu. Ceci étant sensé assurer un centrage correct.

    Naturellement, on pourrait me dire : "eh, banane, t'as qu'à ramener l'épaulement de ton nez de broche à 70 mm !". Oui mais, j'ai un mandrin et deux accessoires maison en 72 mm. Et pas de tour à rétrécir les alésages.

    Bon, maintenant,, avant de faire des co***ries, la question : existe t-il une technique particulière, connue et éprouvée pour résoudre le problème ?

    DSCF6251 (Small).JPG

    DSCF6250.JPG
     
  2. JKL

    JKL Compagnon

    Messages:
    1 995
    Inscrit:
    1 Avril 2008
    Adaptation d'un mandrin sur un nez de broche
    Perso je ne mettrais pas le comparateur sur le diamètre extérieur du mandrin mais sur le diamètre de 70 mm qui lui est sensé être le diamètre de référence. En effet quand on utilise un faux plateau, on usine le faux plateau monté sur le nez de broche en adaptant son excroissance à cet alésage de 70mm. Mais attention dans ton désir de te passer de faux plateau tu risques de ne pas avoir des portées suffisantes( en plus le fond de ton alésage de 70 mm n'a rien de précis car il n'intervient pas avec un faux plateau) et que ton mandrin soit bien centré mais avec un axe non // au banc.
    Il te faux revoir entièrement ta vision du montage des mandrins selon les règles de l'art.
     
  3. ordinerf

    ordinerf Compagnon

    Messages:
    3 990
    Inscrit:
    15 Février 2008
    Localité:
    aube
    Adaptation d'un mandrin sur un nez de broche
    je dois être profondément débile mais tu as des mors indépendant et tu sais comment obtenir une concentricite de 0.03mm, donc pour moi c'est bon je ne vois pas pourquoi tu te complique la vie.
    je confirme ce que dis JKL le diamètre extérieur du mandrin n'est pas une référence.
    de plus si ton mandrin est serré sur la pièce de référence avec des mors indépendant c'est donc que tu peux être hyper précis en déplaçant les mors à ta guise.
    franchement j'ai beau relire 10 fois ton problême je ne vois pas ce qui cloche ou alors c'est que je suis vraiment un débile profond :nananer:
     
  4. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Adaptation d'un mandrin sur un nez de broche
    Salut,

    Oui, JKL, je me suis fait la même réflexion que toi en revoyant la photo lorsque je l'ai postée : rien ne garantit qu'il y ait concentricité entre le diamètre 70 et le diamètre extérieur (150)...

    J'ai fait un test avec 2 comparateurs, un autre sur la semelle du mandrin. (pas de photo) Pas top du tout.

    Ordinerf, 0.03 mm de concentricité, je trouve ça pas terrible. Et c'est très long et difficile à obtenir à cause du poids du mandrin qui a toujours tendance à le mettre en travers.

    Un détail : au niveau du nez de broche, la portée se fait sur un diamètre total de 100 mm. Donc sur une surface en couronne de 100 x 72.

    J'y retourne (c'est les vacances...). J'essaye autre chose en supposant que le passage (45mm) est concentrique par rapport aux 70 mm du centrage.

    Si ça cloche -> faux plateau. Ca, je sais faire. Mais les deux que j'ai déjà réalisés (pour utiliser le mandrin 3 mors en perçage / fraisage) ne seront pas utilisables avec le 4 mors.

    Si j'essaye d'adapter le mandrin, c'est pour pouvoir utiliser avec les 2 accessoires ce que j'ai déjà réalisés.
     
  5. Chris57

    Chris57 Compagnon

    Messages:
    856
    Inscrit:
    6 Avril 2007
    Localité:
    57 Moselle (frontiere Lux)
    Adaptation d'un mandrin sur un nez de broche
    Bonjour,

    Pourquoi pas demonter les mords, brider le mandrin sur la fraiseuse, centrer l'epaulement d'origine de 70 avec un montage bras + pepita sur la broche et aleser à 72.

    Si tu possède le materiel c'est facile.

    Christophe
     
  6. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Adaptation d'un mandrin sur un nez de broche
    Christophe > effectivement, mais je n'ai pas de tête à aléser.

    Finalement, j'ai refait un cylindre de référence plus gros. Cependant, le centrage, bien que facilité, n'a pas été facile. De plus, le poids du mandrin faisait que ça bougeait et que le centrage devait pratiquement être repris après chaque passe ! Bon, au moins, ça fait un entraînement sur le réglage de 4 mors indépendants !

    Je me suis aperçu que ce que croyais être de l'acier était en fait de la fonte.

    En fin de compte, je suis arrivé à passer à 72 mm pile poil. Ca se centre sur la broche en frottement gras.

    Mesure de l'excentricité du passage du mandrin : 0.04 mm. J'aurais voulu arriver au centième... (au moins pour des questions de satifaction intellectuelle...)

    Une fois le mandrin sur la broche, perçage (avec un canon de centrage sur mesure) puis taraudage. Comme un gland, j'ai fait le canon en alu. Il est bouffé. Va falloir en faire un autre en acier pour les deux taraudages restants.

    Fixé par 2 vis, broche à 1200 trs/mn environ, pas de vibrations. Planéité du mandrin : tient dans le centième. Il faudra remesurer une fois les 4 fixations terminées.

    Jusque là, je suis à peu près satisfait.

    DSCF6264.JPG

    DSCF6263.JPG

    DSCF6262.JPG
    ↑  Il est raide, l'acier de la broche !!!!


    DSCF6261.JPG
    ↑  Canon de centrage pour le perçage avant taraudage


    DSCF6260.JPG

    DSCF6258.JPG

    DSCF6257.JPG

    DSCF6256.JPG

    DSCF6255.JPG

    DSCF6254.JPG
    ↑  J'allais quand même pas sacrifier ce plateau pour en faire un faux (plateau) !
     
  7. jajalv

    jajalv Administrateur

    Messages:
    11 431
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Rhône-Alpes-Auvergne
    Adaptation d'un mandrin sur un nez de broche
    Bonsoir,

    As-tu essayé de faire un contrôle sur les différentes positions de ton mandrin (en le faisant pivoter d'un trou à l'autre).

    Un exemple:
    - si la broche a 1/100ème de défaut, et si le mandrin a également 1/100ème de défaut, suivant la position, tu auras soit 2/100ème de défaut, ou pas de défaut du tout.

    Fais ce contrôle, ça ne te coûte pas grand chose. Si tu trouves une position meilleure, tu repères cette position, et tu le remontes toujours dans cette position.

    Bonne soirée.
     
  8. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Adaptation d'un mandrin sur un nez de broche
    Excellent !

    Je connais cette technique, mais je n'y aurais jamais pensé pour ça. C'est de cette façon que l'on optimise la position d'une couronne dentée par rapport à une noix de différentiel sur un nez de pont hypoïde...

    Une question : une fois la meilleure position obtenue, je suppose que ça se fait de dresser et de charioter le mandrin ? Au moins le dresser ? Pour tourner des cubes bien cubiques ! Et même de reprendre les mors en intérieur et extérieur pour assurer leur parfaite perpendicularité ? (les mors de ce mandrin n'ont absolument aucun jeu ; ils sont même assez difficiles à remettre en place)
     
  9. jajalv

    jajalv Administrateur

    Messages:
    11 431
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Rhône-Alpes-Auvergne
    Adaptation d'un mandrin sur un nez de broche
    Je dois dire que je n'ai jamais été confronté à ce problème.
    Les mandrins que j'ai utilisé étaient toujours dans le centième.
    Par contre, j'ai souvent surfacé les plateaux.

    Bon courage et bonne soirée.
     
  10. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Adaptation d'un mandrin sur un nez de broche
    la suite...

    Tout d'abord, j'en avais ras le bol de la fixation à la mords-moi-le-chibre du mandrin d'origine. Des HC noyées avec une clé raccourcie ! Donc, des goujons, ça ira mieux. Maintenant que j'ai un mandrin à tourner des carrés, il ne rdestera plus qu'à faire des écrous spéciaux pour remplacer ceux épaulés utilisés provisoirement.

    Des vrais goujons. Pas des tiges filetées. Faut pas confondre. Source inépuisable de goujons : des culasses et des turbos. Un goujon DOIT avoir une partie non filetée au diamètre nominal et sur la longueur voulue pour supporter les efforts de cisaillement. Sinon, c'est du bricolage de neuneu.

    En fin de compte, la face du mandrin à 4 mors tient dans le centième, mesure faite le plus près du bord possible. Logique. Léger excentrement (0.05mm), mais je n'ai pas encore cherché à optimiser le truc en testant les 4 positions possibles.

    Tests ensuite en usinant un parallélépipède de 50x50x25. Il tient dans le centième en ce qui concerne le parallélisme des faces. Mesure vite faite au p-à-c, à revoir au palmer.

    Ensuite, pour voir, dressage d'une plaque d'acier de 150x160x10.

    Que du bonheur !

    DSCF6282.JPG

    DSCF6280.JPG

    DSCF6279.JPG

    DSCF6272.JPG

    DSCF6268.JPG

    DSCF6267.JPG
     
Chargement...

Partager cette page