1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

8 vitesses avec l'inverter Huanyang

Discussion dans 'Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs' créé par SkippyLeChat, 13 Décembre 2013.

  1. SkippyLeChat

    SkippyLeChat Compagnon

    Messages:
    996
    Inscrit:
    20 Août 2011
    Localité:
    Nantes
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    Bonjour à tous
    Un Nième schéma de raccordement de l'inverter Huanyang me direz-vous! Oui, mais celui là permet de prédéterminer 7 vitesses et de sélectionner l'une d'elles avec un commutateur 8 positions. J'utilise ce schéma avec un broche 400Hz, mais le principe de ce commutateur peut facilement être adapté dans les autres cas d'utilisation de l'inverter Huanyang.
    Voir Schéma joint...
    Les entrées SPH,SPM,SPL sont configurées en entrées MultiSpeed 3,2 et 1 : PD047 = 21, PD048 = 20 et PD049 = 19
    Le paramètre PD080 = 3 et les 7 vitesses logiques sont obtenues avec le commutateur associé à un codeur à diodes qui va fixer ces entrées conformément au tableau de la doc. Les fréquences 2 à 8 sont fixées dans mon cas à : 50, 117, 167, 233, 283, 350, 400 avec les paramètres PDO86 à PD092. J'obtiens alors 3000, 7000, 10000, 14000, 17000, 21000 et 24000rpm.
    A noter qu'avec le potentiomètre intégré à l'inverter, la plage "analog input" doit être 0-5V (PD070 = 1) pour couvrir toute la plage de vitesse définie par PD072 et PD073. (600 à 24000rpm dans mon cas) lorsque le commutateur est en position V1.
    Le commutateur est un modèle bon marché 1x12 pos. limité à 8 : http://www.gotronic.fr/art-commutateur-8404-1-4329.htm. Les diodes sont des 1N4007, mais on peut aussi mettre à peu près n'importe quoi.
    Pour le reste du schéma, c'est du classique. Vous remarquerez le relais 220v de présence tension qui assure un arrêt propre de la broche en cas de coupure de courant. Dans ce cas, et en cas de commande d'arrêt, une boucle sèche est fermée et peut être utilisée par l'interface PC. Les boutons d'arrêt sont opérationnels quelque soit le mode auto ou manuel.
    Voilà !
    Skippy Voir la pièce jointe Cablage Huanyang.pdf
     
  2. SkippyLeChat

    SkippyLeChat Compagnon

    Messages:
    996
    Inscrit:
    20 Août 2011
    Localité:
    Nantes
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    En complément...
    => Quelques photos de la platine Opto+Commutateur (rien de compliqué n'est-ce pas !), et du boitier en place.
    => Un document pdf avec la liste des paramètres de l'inverter (paramètres à modifier et/ou vérifier)
    Si quelqu'un utilise ce schéma ou s'en inspire, il peut m'en faire part : ça me fera plaisir ! :-D
    Skippy

    Photo2 001.jpg
    ↑  Dessus...


    Photo2 002.jpg
    ↑  Dessous... pas la peine de faire un circuit imprimé !


    Photo2 003.jpg
    ↑  La boîte


    Photo2 004.jpg
    ↑  Ça marche (7000 rpm)
    Voir la pièce jointe Parametres Huanyang.pdf
     
  3. ATV325

    ATV325 Compagnon

    Messages:
    2 277
    Inscrit:
    14 Décembre 2010
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    bonjour, rien de compliqué peut être mais fallait il encore y penser et le faire.

    et c'est vrai que d'avoir des vitesses pré déterminées est intéressantes.

    un grand merci :smt023
     
  4. biscotte74

    biscotte74 Compagnon

    Messages:
    2 377
    Inscrit:
    28 Novembre 2012
    Localité:
    Annemasse
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    J'avais réalisé ce genre de montage il y a 2 ou 3 ans de ça, malheureusement les vibrations et les salissures ont eu vite raison de la "mauvaise" qualité de ce genre de commutateur.J'ai donc remis un potar "professionnel" avec des contacts de bonne qualité. Je suis preneur d'une adresse pour me procurer un commutateur digne de ce nom (pas en plastoc si possible), car comme il est monté a même le tour il souffre beaucoup.
     
  5. SkippyLeChat

    SkippyLeChat Compagnon

    Messages:
    996
    Inscrit:
    20 Août 2011
    Localité:
    Nantes
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    Bonjour,
    Il s'agit ici de commutation logique pour transmettre un code binaire sur les entrées MS 1,2 et 3. Ce n'est pas une commutation de résistances qui va simuler un potentiomètre et agir sur l'entrée analogique. Outre la précision, cette méthode à un gros avantage : la modification d'une des vitesses ne prend que 30s en reconfigurant les paramètres PD086 à PD092 de l'inverter. Dans le cas d'une commutation de résistances, il faudrait recalculer les résistances, ouvrir le boitier, sortir le fer à souder, etc.
    Le commutateur utilisé est un commutateur très bon marché mais étanche ... il est installé dans un boitier étanche aussi : pas de crainte de poussière ou autres, mais est plutôt limité par le nombre de manœuvres max de ce genre de matériel qui ne doit pas être terrible :roll:
    Biscotte74, si tu recherches un commutateur de meilleure qualité, il y en a ici
    Il y en a pour tous les gouts et prix. Il y a même des commutateurs codeurs (HEX) qui éviteraient l'utilisation de diodes (dommage, j'aime bien :-D )
    A+
    Skippy
     
  6. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    Salut SkippyLeChat,

    excellent ce système qui permet de programmer chacune des vitesses (par ex. si vibrations, plus souple qu'un réglage de "zone interdite"), et ces entrées logiques sont potentiellement moins sensibles aux parasites.

    En plus, tu t'est appliqué pour le câblage et la réalisation ! (normal, vu qu'on allait forcément scruter les photos au microscope :wink: )

    Ce genre de commutateur paraît relativement fragile, mais ne l'est pas tant que ça, si c'est bien un l'authentique série "CK" de LORLIN (anglais) : plus de 10 000 cycles garantis (série "CKS", sealed, pour le modèle étanche). Mais si c'est une copie asiatique sans pedigree, difficile à dire.

    Qu'est-ce qui t'a fait préférer des vitesses fixes plutôt qu'une variation continue ?
     
  7. SkippyLeChat

    SkippyLeChat Compagnon

    Messages:
    996
    Inscrit:
    20 Août 2011
    Localité:
    Nantes
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    Bonjour Pierrepmx,
    Je ne sais pas si tu as remarqué, mais la vue d'un potentiomètre provoque chez "certains" une réaction irrésistible : y faut qu'ils le tournent ! Pour qui, pour quoi ? Mystère et boule de gomme. En attendant, il est bien rare de retrouver un potentiomètre dans l'état où on aimerait l'avoir laissé (un peu comme un autre endroit d'ailleurs).
    Un commutateur, c'est un peu la même chose - quoique, là aussi pour une raison mystérieuse, ils sont moins nombreux à franchir le pas et à le tourner - mais avec un commutateur disais-je, au moment de lancer un usinage, un rapide coup d’œil permet de vérifier et si nécessaire corriger pour être dans les conditions adaptées au matériau... ou du moins celles que l'on croit les meilleures :shock:
    Je pourrais continuer à argumenter doctement comme cela mais, dans un accès de franchise je vais te donner la vraie raison : en voyant dans la doc le tableau du codage binaire des multispeed, j'ai eu un souvenir attendri pour mes jeunes années nourries à la logique combinatoire. Je ne pouvais pas laisser passer ça sans l'utiliser et j'ai fouillé mon bazar à la recherche d'une roue codeuse. J'ai trouvé un commutateur et une poignée de diodes plus tard j'avais mon codeur !
    Voilà !
    Skippy
     
  8. saquet

    saquet Compagnon

    Messages:
    930
    Inscrit:
    2 Avril 2010
    Localité:
    marne
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    bonjour
    la commut en escalier pourquoi pas moi avec mes potars c est tout bon mais chaquin ses methodes
    ma femme ne touche pas a mes machines, a copeaux

    sinon je viens de recuperer un commut 9 positions dont une a zero bien sur, quatre contacts en binaire 1/2/4/8
    j ai vu que biscote 74 cherche ce genre de commut

    commut 9p.jpg
     
  9. toupon

    toupon Compagnon

    Messages:
    656
    Inscrit:
    16 Octobre 2010
    Localité:
    31 Toulouse
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    Bonjour Skippy,
    J'ai déjà monté quelques variateurs Huanyang et j'avoue ne m’être jamais préoccupé de la coupure secteur aléatoire quand le vario fonctionne.
    C'est une erreur de ma part.
    Donc tu as installé un relais qui surveille le secteur, et qui arrête la marche vario en cas de disparition de la tension. Du coup je m'interroge : que ce passe-t-il si ce relais n'est pas installé (mon cas) et que le secteur disparaisse en pleine marche du moteur ? Le vario pète ? Ou est-il assez "intelligent" pour s’apercevoir lui-même que le secteur a disparu ?

    Je n'ai pas trouvé cette info dans la doc. As-tu un élément de réponse ?

    Louis
     
  10. SkippyLeChat

    SkippyLeChat Compagnon

    Messages:
    996
    Inscrit:
    20 Août 2011
    Localité:
    Nantes
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    Bonsoir Toupon,
    Non, en doc, je n'ai rien d'autre que la doc livrée avec l'inverter qui est assez succincte concernant les caractéristiques électriques. Toutefois, d'une vie antérieure, j'ai le souvenir d'équipements vitesse variable dans des usines qui avaient été endommagés par des coupures secteur intempestives.
    Avant d'avoir le matériel, j'avais donc fait un schéma qui déclenchait l'arrêt d'urgence en cas de coupure secteur.
    Lorsque que j'ai reçu l'inverter et fait les 1er tests, j'ai constaté que les composants permettant l'arrêt d'urgence n'existaient pas sur mon modèle. A ce propos, des différents écrits (et parfois élucubrations) trouvés sur internet, j'ai cru comprendre que les composants d'arrêt d'urgence sont présents de façon aléatoire en fonction du fournisseur, mais que de toute façon il ne serait pas très prudent de les mettre en œuvre, car cela finit parfois mal pour l'inverter. J'ai constaté également que de configurer une entrée en STOP conditionnait différemment le comportement des entrées RUN, FOR et REV, et que de toute façon, il n'y avait pas non plus assez d'entrées pour faire mes 7 vitesses pré-grogrammées ET l'arrêt d'urgence (et encore, je n'utilise pas le mode REV).
    Bref, j'ai fait le schéma donné plus haut et finalement, il me va assez bien : lorsque je coupe le secteur broche tournant, elle s'arrête gentiment en 2 secondes et 4 ou 5 secondes plus tard, l'inverter s'arrête à son tour lorsque les condensateurs sont déchargés.
    Je n'ai donc pas fait le test de couper le secteur sans donner d'ordre STOP... et du coup je ne peux pas te dire si ce test est destructif :-D . Pour être honnête, je n'ai pas envie d'essayer car intuitivement, je ne crois pas que se serait bon pour l'électronique de le faire.
    Voilà
    Cela dit, je ne force personne hein ! Si un potentiomètre convient , pas de problème :-D
    Amicalement,
    Skippy
     
  11. toupon

    toupon Compagnon

    Messages:
    656
    Inscrit:
    16 Octobre 2010
    Localité:
    31 Toulouse
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    Merci pour ta réponse.
    Bon, je crois que je vais rajouter ce relais. C'est pas cher et facile à faire, et peux éviter de casser le vario.

    Maintenant dans le principe, le vario devrait être assez malin pour surveiller le secteur et couper la sortie (près tout il nous averti bien avec un code d'erreur en cas de sous-tension réseau).
    Mais est-ce le cas avec ces var Chinois ? Mystère.

    Le coup du relais risque de faire double emploi, mais tant pis, au moins on est sûr de la manip.


    Quelqu'un aurait des infos la-dessus ?

    Louis
     
  12. SkippyLeChat

    SkippyLeChat Compagnon

    Messages:
    996
    Inscrit:
    20 Août 2011
    Localité:
    Nantes
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    On peut peut-être faire une "petite" coupure secteur de l'ordre de 1 ou 2 secondes pour voir si l'inverter arrête la broche de lui-même avant que ses condensateurs ne soient complètement déchargés... Ça ne devrait pas trop perturber l'électronique.
    Je ne peux pas le faire sans ouvrir mon coffret et shunter le relais. Pfff... J'ai tellement d'autres trucs à faire :oops:
    - si la broche s'arrete = mon relais ne sert à rien
    - sinon... il est prudent de mettre un relais
    Dans mon cas, le relais a un autre rôle, quand il retombe il envoie un signal au pc (simulation d'une fin de course pour LinuxCNC) qui va arrêter l'envoi des ordres de déplacement de la broche. La découpe est interrompu, mais il n'y a rien de cassé
     
  13. slouptoouut

    slouptoouut Compagnon

    Messages:
    3 861
    Inscrit:
    1 Avril 2010
    Localité:
    planète terre
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    Bonjour,

    en ma connaissance, tous les variateurs même bas de gamme ne sont pas idiot au point de vous péter à la gueule a la première coupure intempestive venue, et la plupart sont capable de se mettre en sécu et indiquer une erreur de tension secteur trop faible ( ou absente, ça revient au même, puisque avant de disparaitre cette tension va forcément passer par le stade trop faible ...)
    Quand a l'arrêt des avances en cas de défaut de broche (vitesse anormale ou absence de rotation) c'est un autre problème, et ça sert surtout a éviter de la casse d'outil, ou d'autre dégats , et ceci est généralement toujours pris en compte sur les CN industrielles (avec servomoteurs sur tous les mouvements et surveillance en temps reel de la rotation broche , mais ce n'est que rarement possible pour l'amateur, cela supposerai que la broche soit équipée d'un codeur ou une géné tachymétrique et que ce signal soit surveillé pour couper tous les servomoteurs et arrêter les avance, dès qu'il est incorrect , chose qui n'est que tres rarement possible sur une machine conventionnelle d'amateur ,avec un moteur normal pour sa broche )

    Quand au crantage des différentes vitesses : pourquoi ne pas tout bonnement utiliser un potentiomètre normal, mais cranté (dont l'axe solidaire du curseur est équipé d'un disque avec une série de petits trous radiaux, dans lesquels s'encliquete une petite bille , formant un système d'indexage)
    les potars cranté se trouvent rarement seul, au détail, mais équipent couramment de nombreux amplificateurs hifi ...il suffirais d'en récupérer un (d'ampli) pour en prélever les potars ( attendez le 1 er ou 2 janvier, et faites les bennes et les poubelles ! c'est le meilleur moment pour récupérer des potars ... )
    En effet : Le soir du 31 décembre , c'est bien connu, c' est l'occasion de s'abreuver sans modération de diverses boissons ...tres souvent couplée à celle de faire la fête sous des lumières multicolores et de faire gueuler les watts que ce soit chez soi ou dans les salles des fêtes, les bals, etc ... Et apres, le 1 er janvier , entre les boissons alcoolisés renversés accidentellement , et les appareils mis en panne par utilisation en surcharge , il est tres fréquent de trouver des amplis grillés !!!

    Sloup(2)
     
  14. toupon

    toupon Compagnon

    Messages:
    656
    Inscrit:
    16 Octobre 2010
    Localité:
    31 Toulouse
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    Bonjour Sloup,
    Tu rejoins un peu ma pensée, à savoir que que le var chinois doit quand même être protégé sur les coupures secteur. Après tout il y a un peu d'intelligence embarqué. Mais bon la doc n'est pas clair sur le sujet.
    Malgré tout je vais rajouter le relais, 2 précautions valent mieux que rien du tout, et c'est facile à faire.

    Louis
     
  15. SkippyLeChat

    SkippyLeChat Compagnon

    Messages:
    996
    Inscrit:
    20 Août 2011
    Localité:
    Nantes
    8 vitesses avec l'inverter Huanyang
    Bonjour Slouptoouut,
    Bien sur, mais...
    Admettons que les 2 solutions : potar cranté (analogique) ou contacteur(logique) ne soit pas plus compliquées l'une que l'autre ni plus chères à mettre en œuvre. Ce n'est pas trop mon avis puisque mon contacteur coûte 1,82€ et la poignée de diodes 0.10€ chacune). Pour le potar, il faudra bricoler un neuf car la récupération d'un potar sur un ampli audio réserve une bien mauvaise surprise : ce sont des potars à progression logarithmique (sauf celui de réglage de balance stéréo, mais est-ce que sa valeur sera correcte ???)
    Comparons quand même :
    => avec le potentiomètre, la progression des vitesses sera obligatoirement linéaire, avec un précision assez médiocre. Toute usure prématurée du potar se traduira par un fonctionnement aléatoire sur toute la plage d'utilisation.
    => avec le contacteur, chacune des 7 vitesses peut être réglée précisément. On peut par exemple avoir des vitesses très basses compatibles avec l'utilisation d'une pinule de centrage ou pour des travaux de filetage sur un tour ; et les 5 ou 6 vitesses restantes peuvent être réglées précisément pour la meilleur association diam.fraise/matériaux. La pré-programmation des vitesses peut-être modifiée facilement et à tout moment. Et enfin, un faux contact sur le contacteur n'aura de conséquence que pour une seule vitesse et ne rendra pas la machine totalement indisponible.
    => reste la possibilité d'un contacteur simulant un potentiomètre avec un jeux de résistances de précision : Ça sera plus cher, plus compliqué tant à mettre au point qu'à modifier. La précision sera celle des résistances et des compétences du concepteur... Cette solution est réservée aux adeptes du pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.
    D'autres questions ? :)
    Amicalement
    Skippy
    PS : ..... [retiré par soucis de convivialité]...
     
Chargement...

Partager cette page