Rôle d'un condensateur sur ce moteur ?

Modérateurs: guol64, rednexage, Beau94, patduf33, jms, fabrice c, fred250, Modérateurs

Rôle d'un condensateur sur ce moteur ?

Message non lupar bois.debout » 30 Sep 2008, 18:53

Bonjour à Tous, :smt039

J'ai une petite pompe de dentiste un peu ancienne (1966), mais qui marche très bien et que je voudrais employer pour le dessoudage.

Le moteur comporte un gros condensateur de démarrage de 5 uF et un second plus petit mais de 10 uF (vert sur la photo), dont je ne comprends pas bien le rôle.

À l'arrêt, il est mis en circuit par les deux contacts en cuivre (flèches rouges). Dès que le moteur tourne, un dispositif centrifuge assez bruyant écarte les contacts et le déconnecte, tout le temps où le moteur tourne.

Je voudrais, si c'est possible (?), démonter ce système qui prend de la place en bout d'arbre.

J'ai fait un essai en débranchant ce condensateur et le moteur démarre et tourne normalement.
À quoi peut-il bien servir ? :?: :roll: :?:

Image

Image

Image

Image
• Il y a plus d'idées dans plusieurs têtes que dans une seule : Échangeons-les !
• De tous ceux dont on dit "Il a de l'or dans les mains", j'en connais peu qui en ont dans les poches !
Avatar de l’utilisateur
bois.debout
pilier
pilier
 
Messages: 2096
Inscription: 07 Juil 2008, 12:32
Localisation: Paris

Publicité

Message non lupar demoniakteam » 30 Sep 2008, 18:55

C'est juste un condo pour le démarrage du moteur
RCH Appareil à tourner les spheres Schaublin 125-135
Avatar de l’utilisateur
demoniakteam
pilier
pilier
 
Messages: 2312
Inscription: 17 Jan 2008, 23:49
Localisation: Essonne

Message non lupar wika58 » 30 Sep 2008, 19:26

Le condo de démarrage est raccordé sur une enroulement spécifique du moteur pour créer un champ qui entraîne le démarrage du moteur...
Une fois que celui-ci tourne, le circuit est ouvert.

Ce qui est bizarre, c'est que le moteur démarre toujours quamd tu débranches le condo... :smt017
Pat.
Avatar de l’utilisateur
wika58
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7547
Inscription: 17 Déc 2006, 22:18
Localisation: F-54560 Longwy <>Thionville

Message non lupar bigeye » 30 Sep 2008, 19:41

c'est pour augmenter temporairement le couple au démarrage.
Mais si le moteur n'est pas chargé, effectivement il n'y a aucune différence !
Mais si le moteur est chargé au démarrage, là , il prend toute son ampleur :wink:
Avatar de l’utilisateur
bigeye
pilier
pilier
 
Messages: 677
Inscription: 21 Mai 2007, 17:42
Localisation: Dieppe - Seine Maritime (76)

Message non lupar phil916 » 30 Sep 2008, 20:41

wika58 a écrit:...
Une fois que celui-ci tourne, le circuit est ouvert.

Ce qui est bizarre, c'est que le moteur démarre toujours quamd tu débranches le condo... :smt017


C'est un condo de démarrage et une fois magnétisé même sans condo le moteur démarrera tant que le fer restera magnétisé...
après plusieurs jours sans tourner çà dois déjà être moins évident...
phil916
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5319
Inscription: 22 Aoû 2007, 01:52
Localisation: Le pays du Comté

Message non lupar wika58 » 30 Sep 2008, 21:55

phil916 a écrit:
wika58 a écrit:...

C'est un condo de démarrage et une fois magnétisé même sans condo le moteur démarrera tant que le fer restera magnétisé...
après plusieurs jours sans tourner çà dois déjà être moins évident...

Merci Phil pour l'explication... :wink:
J'irai me coucher moins con quand je me suis levé... :smileJap:
Pat.
Avatar de l’utilisateur
wika58
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7547
Inscription: 17 Déc 2006, 22:18
Localisation: F-54560 Longwy <>Thionville

Message non lupar bois.debout » 30 Sep 2008, 23:40

Bonsoir, :smt039 :smt039

Quel forum génial !
Merci à tous de vous pencher sur le bébé.

demoniakteam et wika58 : C'est juste un condo pour le démarrage du moteur.

- Le condo de démarrage est le 5uF. Celui dont je parle est le 10 uF (le petit vert). Il y a deux condensateurs (voir schéma).

bigeye et phil916 : c'est pour augmenter temporairement le couple au démarrage.

- D'accord pour le condensateur de démarrage, c'est son rôle. Mais que fait le second ?
On ne le voyait pas sur la photo mais il y a deux condensateurs.
Regardez bien le schéma ci-dessous et la photo prise avant le démontage et le nettoyage. Là, la pompe est dans son jus, juste le capot est enlevé.

Image

Image

Je recherche aussi un détaillant à Paris ou région parisienne (ou par correspondance), fournissant au mètre de la courroie ronde en polyuréthane pour remplacer celle-ci. Elle est en vieux caoutchouc et au bord de la rupture. C'est bizarre : la membrane et les clapets de la pompe qui sont aussi en caoutchouc, et malgré l'huile, sont restés nickel depuis 1966... Tant mieux.

Sur Internet, je n'ai trouvé que des courroies en cuir pour les vieilles machines à coudre ou seulement des fabricants, pas de détaillants. Même chez Radiospares, il ne vendent que par bobines de 30 mètres... à 120 €.
Si quelqu'un a l'adresse d'une bonne boutique... Merci !
• Il y a plus d'idées dans plusieurs têtes que dans une seule : Échangeons-les !
• De tous ceux dont on dit "Il a de l'or dans les mains", j'en connais peu qui en ont dans les poches !
Avatar de l’utilisateur
bois.debout
pilier
pilier
 
Messages: 2096
Inscription: 07 Juil 2008, 12:32
Localisation: Paris

Message non lupar j.f. » 01 Oct 2008, 00:01

Bonsoir,
le second (10 µF) est uniquement destiné à donner plus de couple au démarrage. Il est coupé par le contact centrifuge dès qu'une certaine vitesse de rotation est atteinte.

le 5 µF n'est pas un condensateur de démarrage. Son rôle est de créer une phase à 90° pour la deuxième paire d'enroulements du stator. Il est "actif" en permanence.

Pour résumer :
le 10 µF est un condensateur de démarrage
le 5 µF est celui de déphasage ; il est permanent

Va voir ici : Moteurs électriques monophasés et autres saletés... :-)

Il y a parfois une confusion entre condensateur "de démarrage" et permanent".
Le condensateur de démarrage est celui qui est commandé par le contact centrifuge, Cd, en l'occurence ton 10µF. C'est lui qui donne le couple supplémentaire. C'est une sorte de booster.
Le condensateur permanent , Cp, est le 5 µF

En principe, le moteur peut tourner sans le Cd (le 10 µF), mais pas sans le Cp (le 5 µF).

Il est possible de se passer du système constitué par le condensateur de démarrage et le dispositif centrifuge qui le commande, à condition de ne pas avoir besoin de beaucoup de couple.

Les fabriquants de moteurs monophasés ont en général deux versions à leur tatalogues :
- type "un condensateur"
- type "deux condensateurs" ou "avec condensateur de démarrage"

D'ailleurs, en lisant ces catalogues, on s'aperçoit que contrairement à une idée reçues, un moteur mono avec condensateur de démarrage peut avoir nettement plus de couple au démarrage qu'un moteur triphasé !
j.f.
pilier
pilier
 
Messages: 6445
Inscription: 22 Déc 2007, 14:29
Localisation: 19

Message non lupar bois.debout » 01 Oct 2008, 01:22

Bonsoir J.F.

Je commence à comprendre... Surtout la différence entre condensateur "de démarrage" et "permanent".

Comme je veux utiliser ce moteur pour une pompe à dessouder, les cycles seront de courte durée mais les démarrages fréquents et nombreux. L'aspiration doit aussi être la plus forte à l'instant du démarrage et c'est là qu'il faut du couple, alors, il n'est donc peut-être pas prudent de supprimer le condensateur de démarrage.
Je vais quand même faire d'autres essais sans ce condensateur... "pour voir".

Merci pour les conseils et pour le site très instructif !
• Il y a plus d'idées dans plusieurs têtes que dans une seule : Échangeons-les !
• De tous ceux dont on dit "Il a de l'or dans les mains", j'en connais peu qui en ont dans les poches !
Avatar de l’utilisateur
bois.debout
pilier
pilier
 
Messages: 2096
Inscription: 07 Juil 2008, 12:32
Localisation: Paris

Message non lupar j.f. » 01 Oct 2008, 01:34

Ce que tu peux peut-être faire :

La vieille pompe à mollards branchée sur la cuve qu'on voit. Une petite électrovanne commandée électriquement.

En gros, une réserve de vide que tu ouvres subitement à chaque fois que tu as besoin d'aspirer.

Il faut prévoir aussi un truc pour recueillir la soudure, et faire en sorte qu'elle ne colle pas dedans. Quand on voit le bazar que c'est avec une pompe manuelle (nettoyage de cylindre / piston) !

Je ne crois pas que tu ais assez de dépression en direct pour aspirer de la soudure... J'en avais une encore plus vieille (années 40) dont j'ai fini par me débarrasser.
j.f.
pilier
pilier
 
Messages: 6445
Inscription: 22 Déc 2007, 14:29
Localisation: 19

Message non lupar wika58 » 01 Oct 2008, 08:54

C'est bien ce qui me semblait, mais la théorie est si loin.

Merci J-F. pour ce rappel précis... :wink:

Est-ce par hasard tu t'y connait aussi en générateurs... :?:
Je voudrais réaliser un générateur de courant (génératrice/alternateur) pour une éolienne.
Sur base de gros aimants permanent Néodyne... :smt017 :smt017
Pat.
Avatar de l’utilisateur
wika58
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7547
Inscription: 17 Déc 2006, 22:18
Localisation: F-54560 Longwy <>Thionville

Message non lupar JKL » 01 Oct 2008, 10:20

wika58 a écrit:Est-ce par hasard tu t'y connait aussi en générateurs... :?:
Je voudrais réaliser un générateur de courant (génératrice/alternateur) pour une éolienne.
Sur base de gros aimants permanent Néodyne... :smt017 :smt017



Pourquoi ne pas prendre des alternateurs de voiture? sur des sites spécialisés éoliennes il y a des descriptions de rebobinage de ces alternateurs pour avoir plus de tension car le dilemne c'est soit cela soit un multiplicateur de vitesse à courroie par exemple. Par ailleurs le courant alternatif est préférable au courant continu ( c'est comme notre réseau EDF ) pour le transport car on peut élever la tension par transfo pour véhiculer des courants faibles ( poids et prix des cables )
JKL
pilier
pilier
 
Messages: 1996
Inscription: 01 Avr 2008, 09:11

Message non lupar wika58 » 01 Oct 2008, 10:35

Merci JKL, :wink:
J'ai déjà écluser pas mal de site sur les éoliennes.
L'utilisation d'un alternateur de voiture est bien sur une solution.
Mais je voudrais un système sans balais...

J'ai pour le moment une petite éolienne de 400W achetée...L'hélice fait tourner trois aimants néodyne devant trois enroulement fixes. Elle sort une tension triphasée de tension et fréquence proportionnelle à le vitesse de rotation...

Je souhaite réaliser un générateur de ce type... :roll:
Pat.
Avatar de l’utilisateur
wika58
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7547
Inscription: 17 Déc 2006, 22:18
Localisation: F-54560 Longwy <>Thionville

Message non lupar j.f. » 01 Oct 2008, 11:53

Je ne connais rien en générateur.
Ma seule formation sur les machines électriques se limite à une approche théorique sous forme d'exercices sur la loi de Lenz et autres joyeusetés (et que j'ai complètement oubliées il y a belle lurette).

On trouve souvent des alternateur auto sur les quelques sitesvus sur le net, ainsi que des génératrices réalisée avec de la récup' (aimants de disques durs)
j.f.
pilier
pilier
 
Messages: 6445
Inscription: 22 Déc 2007, 14:29
Localisation: 19

Message non lupar JKL » 01 Oct 2008, 13:19

wika58 a écrit:Merci JKL, :wink:
J'ai déjà écluser pas mal de site sur les éoliennes.
L'utilisation d'un alternateur de voiture est bien sur une solution.
Mais je voudrais un système sans balais...

J'ai pour le moment une petite éolienne de 400W achetée...L'hélice fait tourner trois aimants néodyne devant trois enroulement fixes. Elle sort une tension triphasée de tension et fréquence proportionnelle à le vitesse de rotation...

Je souhaite réaliser un générateur de ce type... :roll:


Une solution peut-être serait de remplacer le rotor d'un alternateur de voiture ou de camion par un équivalent à base d'aimants permanents. Mais pour avoir une induction équivalente cela risque d'être délicat de dimensionner les aimants. Autrement il y a sur ebay.com des opportunités de moteurs brushless AC qui je pense sont réversibles mais pour des puissances conséquentes les moteurs pèsent lourd et le transport coûte autant que l'achat.
Les balais ce n'est quand même pas la mer à boire.
Pour aujourd'hui les éoliennes d'Ile de France doivent avoir "leurs pales en drapeau" j'imagine car c'est ainsi quand il y a du vent comme aujourd'hui : c'est le comble.
JKL
pilier
pilier
 
Messages: 1996
Inscription: 01 Avr 2008, 09:11

Suivante

Retourner vers Electronique spécifique CNC

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités