Épaisseur de béton pour une dalle d'atelier ?

Modérateurs: Beau94, rednexage, patduf33, jms

Message non lupar snac » 11 Nov 2009, 19:16

soir

petite question en passant svp, après avoir tirer la dalle on passe quand l'hélicoptère ou la taloche et on marche sur la dalle ??peut on jeter du ciment en poudre sur le frais pour un aspect glacé?

perso je me suis arreter après le passage de la regle.

merci
snac
habitué
habitué
 
Messages: 489
Inscription: 03 Sep 2007, 17:30
Localisation: PA 64

Publicité

Message non lupar Invité » 11 Nov 2009, 21:22

Bonsoir, :-D

Je ne suis pas sur de comprendre ta question :!:

On travaille à reculons du fond de la zone que l' on a coulé vers la sortie.

Si tu veux obtenir un bel aspect, soit il faut le vibrer pour évacuer l' air soit tu fais un réagréage.

je pense que l' idée de jeter du ciment sur le béton c' est un peu la deuxième solution mais j' ai jamais vu faire :roll:

cordialement

Alproc :drinkers:
Invité
 

Message non lupar Chti 59 » 11 Nov 2009, 21:42

Bonsoir
Pour une dalle de décharchement sur mon lieu de travail une dalle de 20cm passage a l'helico en jetant du quatz, résultat aprés séchage finition vitrifié au déchargement de touret de ... Kgs ça ne bouge pas
Dans mon atelier la dalle et d'Ep traditinnelle finition par un carrelage grés cérame
Cordialement
Daniel
Chti 59
pilier
pilier
 
Messages: 632
Inscription: 31 Aoû 2009, 17:58
Localisation: "le Nord" (59310)

Message non lupar MOWOG » 11 Nov 2009, 22:25

Je viens mettre mon grain de sel, je découvre juste le post.
Pour info, je béton ne sèche pas mais tire.
D'ailleurs, les éprouvettes pour le contrôle des résistances en compression sont maintenues dans un bassin rempli d'eau et a température de 20°.
C'est une réaction chimique et non un séchage.
Pour ce qui est de l’épaisseur, 10 cm avec un treillis diamètre 7 est bon, a condition bien sur que le soubassement en gravier soit bien tassé et stable.
Un joint en polystyrène tous 6 mètres et nécessaire pour éviter les fissurations.
De plus, l’épaisseur de la dalle est conditionnée par la teneur en ciment de ton béton.
A partir de 300 Kg/m3, on commence a avoir un béton qui tien la route.
Dans tous les cas, mettre des cales sous le treillis soudé pour éviter qu'il vienne en contact avec le sol, le positionner a environ 1/3 de l’épaisseur de la dalle a partir du bas.
Un polyane et aussi necessaire pour evtier toute remontée d'humidité
L'usage d'un vibreur est un plus
:-D
Avatar de l’utilisateur
MOWOG
pilier
pilier
 
Messages: 713
Inscription: 10 Oct 2009, 14:03
Localisation: Gard

Message non lupar JPDB 15 » 12 Nov 2009, 10:04

Pour répondre à snac
La taloche mécanique entre en action aprés le début de prise du béton et se poursuit pendant plusieur heures. Le but, est de faire refluer le béton . L'action mécanique de la taloche provoque une stratification dans le béton.C'est le principe de la chape refluée. Les parties fines montent en surface et accroissent la compacité du motier. On peut effectivement ajouter suivant la dureté désirée du sable fin, du quartz, du corindon, etc .On ajoute aussi du ciment blanc et des colorants. Tout cela va rendre la peau de la dalle plus ou moins dure et inusable. Bien entendu en plus de la stratification la taloche provoque un lissage en surface et donne une belle surface glacée et dure.

Pour améliorer l'état de ta dalle tu as la possibilité de tirer une chape rapportée. Mais si l'épaisseur est inférieure à 5 6 cm je te le déconseille. Il vaut mieux quelques défauts de planéité qu'une chape qui se dégrade.

Cordialement Jean Paul
JPDB 15
habitué
habitué
 
Messages: 197
Inscription: 03 Fév 2009, 19:57
Localisation: Cantal

Message non lupar JieMBe » 12 Nov 2009, 13:24

Salut,

Merci pour tous ces avis. Pour Mowdog, j'ai bien fais exactement comme tu le décris.
Concernant ma relative déception, elle vient que j'espérais un fin glacé sur la dalle, et au final j'ai une surface bien lisse sur toute la partie avant de l'atelier, et quelques traces de passage de l'hélico sur l'arrière de l'atelier car la dalle n'était pas suffisamment prise sur cette partie. Mais cela reste tout à fait acceptable pour un atelier, et cela va d'ailleurs rester dans l'état.


JMB
Avatar de l’utilisateur
JieMBe
pilier
pilier
 
Messages: 786
Inscription: 17 Mai 2009, 17:11
Localisation: Maine et Loire

Message non lupar Steeve Osteen » 12 Nov 2009, 14:47

on veut bien des photos du résultat car perso j'ai jamais vu un fini à l'hélico..
Fondateur de SolidAgora - forum d'entraide communautaire sur SolidWorks
Steeve Osteen
habitué
habitué
 
Messages: 330
Inscription: 29 Avr 2009, 07:21
Localisation: pont audemer

Message non lupar snac » 12 Nov 2009, 15:46

salut

merci de vos reponse , en fait ce que je voulait dire etait :
entre le moment ou l'on coule la dalle et le moment ou la prise du beton est adequate pour le passage de la taloche ou helicoptere il c'est passer du temps, nous avons reculer vers la porte en continuant de la tirer cette dalle ..comment on revient pour passer la taloche on marche dessus??
:oops: :cry:
snac
habitué
habitué
 
Messages: 489
Inscription: 03 Sep 2007, 17:30
Localisation: PA 64

Message non lupar Fred69 » 12 Nov 2009, 20:35

Pour résumer:
location d'une mini-pelle pour décaissement à - 15cm du niveau fini (si le goudron est en dessous tu peux le laisser),
épaisseur 15cm partout (avec armatures),
Polyane avant de couler,
joint périphérique: polystyrène de 5 ou 10mm,
fractionnement si nécessaire.
Pour cette quantité il vaut mieux se faire livrer le béton.
Demander le type de béton nécessaire à la centrale.
Calculer le volume aproximatif de béton nécessaire. Une bétonnière fait en principe 6 m3, les m3 manquant sont facturés.
Demande une bétonnière munie d'une pompe, ou pompe séparée suivant l'accessibilité.
Tu peux marcher sur le béton le landemain, attend qq jours pour poser tes machines.
Voir quel type de finition (ragréage en principe nécessaire).
Fred
Fred69
pilier
pilier
 
Messages: 1364
Inscription: 02 Déc 2008, 19:45
Localisation: 69 - Rhône

Message non lupar Charly 57 » 12 Nov 2009, 23:19

alproc a écrit:Bonsoir, :-D

Hélas tu n' as pas du avoir le bon équipement car les modèles avec lesquelles j' ai travaillé fonctionnait soit avec une grosse aspiration soit avec de l' eau pour éviter effectivement la poussière de béton qui est si fine qu' elle se colle partout.

A+

Alproc :drinkers:


Tu dois avoir raison,

A+
Bien cordialement
A+
Avatar de l’utilisateur
Charly 57
pilier
pilier
 
Messages: 3136
Inscription: 21 Déc 2008, 09:11
Localisation: Moselle

Message non lupar Michael » 13 Nov 2009, 09:20

Bonjour,
valoris a écrit:Bonjour alproc,

Le carbonyl est un produit de traitement des bois trés puissant utilisé notamment par la SNCF pour protéger les traverses des voies de chemin de fer, c'est un traîtement à coeur. Par contre je ne sais pas si ce produit est toujours autorisé.
Cordialement.
Valoris
PS cela empêche le bois de pourrir comme avec du formol.

Les traverses de chemin de fer ainsi que les poteaux bois PTT ou EDF étaient traités à la Créosote (interdit maintenant)
@+
Avatar de l’utilisateur
Michael
pilier
pilier
 
Messages: 659
Inscription: 21 Mai 2008, 08:10
Localisation: Nord Ardeche - France

Précédente

Retourner vers BlaBla

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: aquatujoue, luzak et 22 invités